A la uneActualité générale.ActualitésEconomie

BARJAC : Encore un essai transformé pour la 80e édition de la foire aux antiquités et à la brocante

Une grosse affluence d'acheteurs sur les trois premiers jours, puis un public de curieux les jours souvants. Ph J-P Favand
Une grosse affluence d'acheteurs sur les trois premiers jours, puis un public de curieux les jours souvants. Ph J-P Favand
Une grosse affluence d'acheteurs sur les trois premiers jours, puis un public de curieux le week-end. Ph. DR/J-P Favand

Barjac, c'est fini ! Après  six jours d'une foire aux antiquités et à la brocante qui a bénéficié des conditions climatiques idéales, les quelque 400 exposants installés place Charles Guynet et sur l’Esplanade pour cette 80e édition (voir notre article) ont commencé à remballer dimanche en milieu d'après midi .

Si la machine est bien rodée, chaque édition constitue un pari. Pari individuel d'abord pour chacun des exposants qui doit faire un choix sur ce qu'il doit emporter avec lui à Barjac pour séduire le public et repartir "gagnant". Pari collectif pour l'équipe du comité d'expansion touristique de Barjac qui doit anticiper tous les aspects lié à l'afflux des visiteurs dans la ville et notamment la sécurité. "C'est un bon cru, les marchands sont contents" commente ce lundi midi  le vice président de l'association, Michel Raoux. "Il y a eu beaucoup de monde mardi, mercredi et jeudi et les brocanteurs ont très bien vendu pendant ces trois jours, ce qui n'était pas certain dans le contexte actuel. Après, cela a été plus mou vendredi. Samedi et dimanche les marchands on vu pas mal de monde passer mais beaucoup moins d'acheteurs". Il faut dire que c'est la première fois que la foire dure si longtemps avec le 15 août en plein milieu de la la semaine. "Il y a eu un peu de fatigue à la fin et dimanche certains ont commencé à remballer plus tôt, mais dans l'ensemble on a eu raison de maintenir ce calendrier".

Une météo exceptionnelle tout au long des six jours. Photo DR:J-P Favand
Une météo exceptionnelle tout au long des six jours. Photo DR/J-P Favand

Coté ordre et sécurité, le bilan est bon également. "Le placement est géré entièrement par notre président Philippe Tassy qui est de la partie et ne cause pas beaucoup de problèmes. De plus les brocanteurs sont plus disciplinés et plus mobiles que lors des marchés du vendredi et la sécurité peut être assurée correctement (notamment en cas d'incendie en centre ville, qui reste le sujet d'inquiétude maximum). "Peu de délits également, même si la foire attire toujours quelques pickpockets, vite repérés, et que nous devons faire face à quelques accidents matériels dans le mouvement des véhicules. Il n'est pas rare non plus que l'on me fasse revenir le soir pour des problèmes d'éclairage ou autre. Mais rien de bien grave" conclut Michel Raoux qui va enfin pouvoir dormir sur ses deux oreilles. Ce lundi il reste encore quelques exposants peu pressés, ceux qui ont décidé de prendre quelques jour de vacances avant d'enchaîner sur la foire de Joyeuse...

Raphaël MOTTE

raphael.motte@objectifgard.com

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité