Actualité générale.ActualitésFaits DiversFaits divers.

SAINT-GILLES. Un militaire se tue à moto

Photo d'illustration DR/
Photo d'illustration DR/

Le drame a eu lieu hier après-midi, sur la CD 442 au niveau de la commune de Saint-Gilles. Un militaire du 503ème régiment du train de la base de Nîmes Garons, a trouvé la mort brutalement en quittant la route pour finir sa course dans le fossé. Décédé sur les lieux, on ignore pour l'instant la cause de l'accident.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

7 réactions sur “SAINT-GILLES. Un militaire se tue à moto”

    1. je ne suis pas d’accord avec vous .
      yohan ne roulais pas vite sur cette route. une voiture lui a coupé la priorité, COMME PAS MAL DE CHAUFFARDS QUI NE MERITERAIS PAS D’AVOIR LE PERMIS …

    2. On ne sais pas ce qu’il c’est passé ce n’ai peut être pas la vitesse l’enquête le dira !!! Paix à son âme et condoléance à sa famille et amies !

  1. Comme l’a dit Aurélia, Yohan n’était pas un fou de vitesse. Il a eu droit à une belle cérémonie à laquelle j’ai participé. Pour moi il n’était pas un frère d’arme, il était un très bon ami, il me manquera énormément…

  2. Bonjour,

    Yohan était mon petit cousin, je ne le connaissais pas ou peu, j’avais le souvenir d’un petit garçon blond pour les Noëls chez nos grands parents. La dernière fois que je l’ai vu c’était aux obséques de notre grand-mère et arrière grand-mère pour lui. Bien sur on avait des nouvelles par sa grand-mère (ma tante), ou sa maman (ma cousine), mais je ne le connaissais pas. C’est lors de la cérémonie que j’ai réalisée que c’était quelqu’un de bien, voir tous ces gens, ces compagnons du 503ème, ces amis d’enfance, faire corps autour de ma cousine et de mon oncle et ma tante, c’était très fort, et trés émouvant. Un grand merci au 503ème d’avoir soutenu ma cousine, ma tante durant ces moments difficiles. J’aurai aimer le connaitre plus. Au revoir Yoyo (on l’appelait comme ça quand il était petit).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité