Actualité générale.ActualitésFaits DiversJusticeSociété

CALL EXPERT Le patron de la société de télémarketing mis en examen

Lors d'une conférence de presse sur le parvis de Call-Expert à Saint-Christol-lez-Alès le 6 juin. Photo DR/R.M.
Les salariés et militants de Call Expert à St Chritol début juin, au début du conflit qui a vu la liquidation de l'entreprise en juillet. Photo DR/R.M.

Bertrand Delamarre,  le président fondateur de Call Expert, société de télémarketing aurait été mis en examen jeudi pour abus de biens sociaux et écroué, selon notre confrère Midi Libre. Le parquet d'Amiens aurait confirmé une information révélée à l'origine par le journal "Le courrier Picard" selon laquelle Bertrand Delamarre serait également accusé d'usage de faux et de présentation de faux bilans pour des faits qui remontent à la période 2011-2013.

Une annonce particulièrement douloureuse pour les salariés du site gardois qui ont eu maille à partir avec leur PdG lors de la fermeture du site de Call Expert de  St Christol les Alès cet été (voir nos articles). En effet ces derniers n'ont eu de cesse de mettre en cause l'attitude de ce "patron voyou" - selon les termes  utilisés lors des rares échanges de ce conflit très bref - avant que la société ne soit liquidée en juillet. La CGT avait d'ailleurs engagé le préfet et les responsables de l'agglo alésienne à s'interroger sur l'utilisation par Bertrand Delamarre des fonds public dans le montage du site de St Christol.

Etiquette

1 commentaire sur “CALL EXPERT Le patron de la société de télémarketing mis en examen”

  1. Encore une fois on pourra juger que l’Union Locale CGT d’Alès avait eu « le nez creux » en demandant depuis le début avec insistance aux Pouvoirs Publics de contrôler l’utilisation des Aides attribuées à cette Entreprise. En effet il se trouve que sur le Site de Saint Christol cette Entreprise a liquidé ses 105 Salariés après avoir accumulé plus de 2 187 000 de Dettes (dont les loyers qui devaient être versés à Alès Agglo) et en ayant perçu plus d’ 1 Million d’Aides Publiques. Suite à la demande de l’Union Locale CGT d’Alès Monsieur le Préfet s’est engagé à demander de REVERSEMENT de ces Aides. Mais apparemment comme le disait l’Union Locale d’Alès cette façon de procéder est dans les habitudes de M. Delamarre et la fermeture du Site de Saint Christol était déjà programmé pour pouvoir ouvrir son Centre Low-Cost à l’Ile Maurice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité