ActualitésEconomiePolitique

ORANGE Les maires veulent rétablir la communication

Lundi à Brouzet, les
Lundi à Brouzet, les
Lundi à Brouzet, les maires invité par le député Fabrice Verdier. Photo DR/RM

Lundi, Fabrice Verdier a organisé à Brouzet-les-Alès une rencontre entre Chantal Poyet, directrice régionale des relations avec les collectivités pour Orange et les maires de la quatrième circonscription du Gard afin que ces derniers puisse dialoguer sur les problématiques qu’ils rencontrent dans leurs communes en matière d’accès au haut débit, de téléphonie fixe et mobile.  En effet, sur les 93 communes visitées par le député lors de ses tournées, plus d’une cinquantaine avaient fait remonter des difficultés d'où l'organisation de cette rencontre.

Un Plan très haut débit

Une initiative qui s’inscrit également dans le cadre établi par la majorité gouvernementale qui vise à encourager et accélérer l’accès au haut débit pour tous ainsi que la couverture numérique du territoire. Conscients de l’isolement que peuvent ressentir certaines communes rurales Fabrice Verdier avait d’ailleurs interpellé à ce sujet Fleur Pellerin à l’occasion d’une audition en commission des affaires économiques le 1er octobre dernier. Comme le communique le député : Un début de réponse existe dans le Plan France Très Haut Débit présenté en mai 2013 qui prévoit la prise en charge la moitié de l'effort de subvention nécessaire au déploiement des réseaux publics pour les zones rurale (dans l'objectif du très haut débit en 2022).

Rétablir la communication avec l'opérateur

En attendant, si la réunion a permis d’obtenir des réponses rassurantes sur les ambitions d’Orange dans l’amélioration de la qualité du service (rénovation des lignes, installation de NRA, etc.) pour certaines communes. Pour d’autres, les questions restent entières, notamment en ce qui concerne la communication avec l’opérateur en cas de difficulté.  "Les élus comprennent que certains dysfonctionnement se fassent jour et soient complexes à résoudre, ils attendent cependant des réponses plus rapides et la présence d’interlocuteurs directs en cas de désagrément". Une position des élus que Chantal Poyet fera remonter à sa direction.

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité