A la uneActualité générale.Actualités

BD Comment coincer la bulle à Massillargues ?

Le concours l'année dernière. DR/
Le concours Ph DR/RM
Les participants au concours. Ph DR/RM

 

Massillargues-Atuech accueille tout au long du week-end la 11e édition de son Festival BD « Des bulles dans la cartagène » sur le thème « Lâchez la bête !!!

Dans un festival de BD, on reconnait les passionnés à leur tabouret (pour faire la queue devant les auteurs), leur cartable résistant à l’eau (pour transporter les BD à dédicacer) et leur incroyable patience. Ces deux la sont venus l’un de Manosque et l’autre de Bézier pour voir Reno et rien que lui (voir ici la liste des auteurs présents). Ils discutent depuis les début de la matinée en attendant l’auteur qui n’arrivera que dans l’après-midi. « On se connait tous » expliquent-ils et « on se retrouve de salon en salon. Bien sur nos livres prennent de la valeur une fois qu’ils sont dédicacés par l’auteur, mais c’est surtout une valeur sentimentale. Peu de ces ouvrages dédicacés sont revendus, chacun préfère les conserver. D’ailleurs si vous comptez les kilomètres parcourus et parfois les frais d’hôtel, c’est une activité qui ne serait même pas rentable… »

Fernand et Francis Louis et leurs affiches des festivals français. Ph DR/RM
Fernand et Francis Louis et leurs affiches des festivals français. Ph DR/RM

Collectionneurs d’affiches de festivals

Dans la pièce à côté Fernand Louis et son frère François partagent une autre passion, celle des affiches des festival BD français qu’il exposent. « L’idée nous est venue du fait qu’une affiche constitue souvent une œuvre originale magnifique qui n’a pourtant qu’une durée de vie limitée à une ou deux semaines avant de tomber dans les oubliettes » commentent-ils. La difficulté c’est que depuis Angoulême en 1974 il y a eu plus de 4500 affiches créées et que les droits reviennent au auteurs. Certaines ont été détruites ou perdues. « Heureusement un collectionneur parisien, Jean Claude Slagmulder et venu abonder nos recherches. Nous aimerions pourvoir publier tout cela un jour sur un site ».

Les enfants face aux travaux pratiques. Ph DR/RM
Les enfants face aux travaux pratiques. Ph DR/RM

Le manga prend le pouvoir

Un peu plus loin les enfants dessinent en atelier, sous les conseils de Thibault Le Gonidec qui a ouvert à Alès l’atelier le Dojo de la BD, où il  propose des cours de dessin manga, Bd, comics et la réalisation d’un fanzine. « C’est vrai que les enfants lisent beaucoup de mangas aujourd’hui mais moi je suis plutôt agréablement surpris. Quand on voit l’attrait des jeux vidéos et de la TV, c’est presque incroyable qu’il y ait encore tant de BD lues et que cela intéresse encore les jeunes… » « Et puis c’est complètement magique, de penser que l’on peut inventer tout un univers, avec très peu de moyens ; un crayon et une gomme y suffisent ! A voir aussi les planches du traditionnel Concours BD sur le thème “Lâchez la Bête !!!”  exposées tous le week-end.

On reconnait les passionnés à leurs tabourets Ph DR/RM
On reconnait les passionnés à leurs tabourets. Ph DR/RM

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité