A la uneActualité générale.Actualités

GENDARMERIE Une nouvelle caserne pour la brigade de St Martin de Valgagues

DSCF0400
Didier Martin, Guy Marrot, Max Roustan, Fabrice Verdier, Jacky Valy, le Général Marc Leveque, commandant la région, Thierry Lescouarc'h  et  le Colonel Pierre Poty, commandant le groupement du Gard. Ph DR/RM

"L'inauguration d'une nouvelle caserne est une occasion unique de rappeler l'ancrage des gendarmes au cœur de la  population mais également aussi de participer à la modernisation des moyens, notamment en offrant à leurs familles le confort qu'elles sont en droit d'attendre" expliquait ce matin le préfet du Gard, Didier Martin, devant une foule venue très nombreuse pour l'inauguration des nouveaux bâtiments de la gendarmerie à St Martin de Valgagues. Une vision que développe le Colonel Poty, commandant le groupement du Gard qui rappelle que le principe de la gendarmerie repose autant sur le statut de militaire que sur le logement en caserne "qui assure l'efficacité de la mission de proximité tout en entretenant le lien entre le service et la vie des militaires". "Confrontés à la peur, à la violence, à la misère humaine, les gendarmes ont besoin du soutien et de la reconnaissance des populations et des élus" explique-t-il. "Cette inauguration (le jour de la St Valentin qui plus est !) constitue un beau témoignage de ce soutien".

Après la première prise d'armes. Ph DR/RM
Après la première prise d'armes. Ph DR/RM

La brigade de St Martin

La brigade de proximité de Saint-Martin-de-Valgalgues, composée de huit militaires et placée sous le commandement de l'adjudant Rosado, fait partie de la communauté de brigades de Salindres, composée de deux unités (Salindres/St Martin). Communauté dont la compétence s'étend sur 15 communes dont 6 sont implantées sur l'assiette de la brigade territoriale de Saint-Martin-de-Valgalgues : Saint-Julien- les-Rosiers, Saint-Jean-du-Pin, Saint-Paul-la-Coste, Cendras, Soustelle et bien sur Saint-Martin. Après 32 ans d'implantation au 8 rue Jean Vilar, la gendarmerie a donc été transférée dans de nouveaux locaux composés de huit logements  en plus du bâtiment technique et administratif, sur un terrain de 6000 m2, Avenue Marcel Paul. Comme l'a rappelé dans le détail le maire, Guy Marrot, le coût de l'opération qui s'élève à 2 M€ est couvert par un emprunt d'un million d'euros, de la vente (pour prés de 400.000 €) de l'ancien bâtiment aux "Logis Cévenols" afin d'en faire des logements sociaux, d'une subvention de l'état de 250.000 € ajoutée à celle de la communauté d'agglomération pour 180.000€ et une participation de la commune sur ses fonds propres de 70.000 €, l'Etat louant les locaux à la commune sur un bail de 9 ans renouvelable.

la visite des logements des militaires en compagnie du préfet Didier Martin. Ph DR/RM
La visite des logements des militaires en compagnie du préfet Didier Martin. Ph DR/RM

La sécurité, une priorité

Une participation de l'Etat qui a permis au Préfet, comme au député Fabrice Verdier présent, de rappeler que le gouvernement avait conservé l'Education Nationale, la Justice et la Sécurité, (et donc la gendarmerie), au titre de ses priorités budgétaires. Max Roustan a pour sa part, évoqué la double implication des "Logis Cévenols" et de l'agglomération, tandis que le Procureur de la République, Thierry Lescouarc'h, satisfait des nouvelles conditions d'accueil des mis en causes mais également des plaignants ou encore des avocats, voit ces nouvelles conditions de travail comme un encouragement : "Vous étiez déjà bons dans vos anciens locaux, vous serez ainsi exceptionnels" dit-il. Des résultats dont la gendarmerie n'a pas à rougir comme le rappelle le Préfet Didier Martin "avec en 2013 une baisse très significative notamment des cambriolages" qui se réjouit de l'arrivée de la vidéo protection à St Martin de Valgagues, "qui peut aider même si elle ne solutionne pas tout"  et qui rappelle que "la sécurité est une co-production" qui implique tous les acteurs, y compris la population.

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité