A la uneActualité générale.Actualités

NÎMES La CCI s’insurge contre l’annonce d’un rattachement aux conseils régionaux

Henry Douais. (Photo J.-M.C.)
Henry Douais ne veut pas d'un rattachement des CCI aux régions. (Photo J.-M.C.)

Quand Henry Douais, président de la CCI de Nïmes, et ses collègues ont appris la nouvelle, ils sont tombés des nues. Selon un article paru dans Les Echos de ce mercredi, le gouvernement envisagerait la suppression des chambres de commerces qui seraient rattachées aux régions. Une information qui a révolté les 122 présidents de toutes les CCI de France dont Henry Douais fait partie. " J'étais sur Paris quand j'ai pris connaissance de cet article. Je suis indigné et terrifié. Comment peut-on envisager de segmenter la force d'un réseau national en 22 politiques régionales différentes ? " s'est-il plaint. " Le seul objectif est de faire des économies. "

Une mesure qui viendrait s'ajouter aux coupes budgétaires qui " affaiblissent ", déjà les chambres de commerce de France et de Navarre. À Nîmes, le budget de la CCI est en baisse de 18%, et oblige Henry Douais à valider un budget 2014 en déficit de " 1,7 million d'euros ". Il se refuse pourtant à " baisser le soutien aux entreprises et à supprimer du personnel ". Face à ces difficultés, les CCI de France ont publié un communiqué qui reprend leur desiderata en quatre mesures : Associer les CCI aux conférences territoriales de l'action publique - Confier aux CCI l'animation d'un guichet unique dans tout le département pour les TPE et PME évitant ainsi les doublons - Confier aux CCI les agences de développement, les agences pour l'international et les agences pour l'innovation - Associer les CCI à la mise en place des schémas des conseils régionaux et des métropoles pour une meilleur cohérence.

Contactée, la région se veut prudente. " Rien n'est encore acté, notamment sur les budgets ", assure-t-on. Et si jamais cette annonce devenait une réalité, " nous avons toujours privilégié les actions de proximité et collégiales avec tous les acteurs du territoire ". Avec pour exemple, " le schéma régional de développement économique 2014-2020 présenté par le président de la région Languedoc-Roussillon, Christian Bourquin ". Malgré cela, la levée de bouclier est unanime. Henry Douais prévient d'ailleurs : " Notre mobilisation est à la hauteur de notre détermination ". Affaire à suivre donc.

Jean-Marie Cornuaille

jeanmarie.cornuaille@objectifgard.com

Etiquette

Vous aimeriez aussi

6 réactions sur “NÎMES La CCI s’insurge contre l’annonce d’un rattachement aux conseils régionaux”

  1. CCI. Chambre de Commerce c’est un peu exagéré au regard des commerces sinistrés en centre ville quant à Industrie là je rigole. L’état a raison pour une fois de supprimer cette couche du mille-feuilles qui ne sert qu’à engraisser des roitelets incapables depuis des lustres de recréer le tissus industriel.

  2. Quand on connaît dans cette région l’hégémonie et la surpuissance arrogante et écrasante de Montpellier face aux autres villes, comment les autres territoires vont sortir leur épingle du jeu. Les financements via le conseil régional, ne profiterons, on pe sait bien, pour une très grande partie à la région montpelliéraine. Les autres se contenterons des miettes….

    1. C’est déjà le cas aujourd’hui et ça ne changera rien ! Le Président n’est pas clair voire honnête dans ses propos … ! ces changements ne sont pas un scoop ils sont en route et prévus depuis plusieurs années ça ne fait que se confirmer … !
      on ne sait à quoi servent d’ailleurs ces chambres de commerce qui n’apportent rien aux territoires : la collecte de la taxe d’apprentissage ? car, au niveau du développement économique franchement à NIMES ALES et la région c’est un raté total et pourtant nos chambres existent depuis des décennies ! ils sont déficitaires et on continue à valider des budgets avec un déficit de 1.7 million d’euros ! je suis plus qu’outré que l’on puisse accepter cela – dans une entreprise privée une telle démarche n’est pas réalisable = on ferme la boîte si on ne gagne plus d’argent c’est plus rentable …! si c’était seulement le 1er budget déficitaire de la sorte …. il est inadmissible qu’un président de chambre puisse réagir de la sorte il s’agit là d’irresponsabilité totale de sa part = oui il est temps de diminuer les dépenses, les couches et sous couches les millefeuilles et leur coûts astronomiques – comment envisager de distribuer des fonds que l’on ne possède pas ? c’est grandiose et c’est de l’ordre du scandale … contribuables continuez tuez vous au boulot il faut combler encore quelques déficits supplémentaires et pas des moindres …. il y en a d’autres d’ailleurs sachez le et dont on ne parle pas … on laisse faire les choses….. notez que c’est aux seuls bénéfices de ceux qui ne souhaitent ni se remettre en question ni et surtout y perdre leurs postes…. il s’agit d’une gabegie de plus cette affaire et ces discours ! ces responsables ne sont pas dignes de ce poste = il faut savoir y être réalistes et accepter les changements !

  3. c’est marrant subitement les CCI veulent s’approprier des tâches qui jusque là étaient soit vouées à d’autres organismes soit inexistantes comme quoi c’est à croire que leurs activités jusque là étaient moindres voire inefficaces…. elles ne souhaitent pas se rallier aux conseils régionaux pour ne faire qu’une par contre elles proposent de collaborer avec eux en s’associant à la mise en place des schémas des conseils régionaux et des métropoles pour une meilleur cohérence !
    au secours ! j’hallucine… Les M

  4. c’est marrant subitement les CCI veulent s’approprier des tâches qui jusque là étaient soit vouées à d’autres organismes soit inexistantes comme quoi c’est à croire que leurs activités jusque là étaient moindres voire inefficaces…. elles ne souhaitent pas se rallier aux conseils régionaux pour ne faire qu’une par contre elles proposent de collaborer avec eux en s’associant à la mise en place des schémas des conseils régionaux et des métropoles pour une meilleur cohérence !
    au secours ! j’hallucine… Les Mairies de certaines communes commencent à ne plus y avoir de candidats … demain se seront les départements voire les régions allez faisons sauter tout ça ainsi que les CCI et que l’on ne prétexte pas la proximité car, dans ce cadre sincèrement il y aurait tant à dire ! c’est à se demander si tous ces services sont si proches des citoyens que nous sommes
    allez pour autant, on ne va pas jeter tout le monde ceci dit quelques mégapoles au nombre restreint seraient bien suffisantes réorganisées donc bien structurées elles y seraient tout aussi efficaces !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité