Actualités Gard.Sports GardUSAM

USAM David Tebib :  » Nîmes a toujours compté dans l’élite « 

bla bla. (photo J.-M.C.)
Le président de l'USAM croit dur comme fer en l'avenir de son club. (photo J.-M.C.)

Dans les bureaux de l'USAM Nîmes-Gard au Parnasse, David Tebib est un président serein. Alors que l'équipe nîmoise est actuellement neuvième après 16 journées, le maintien semble se profiler en fin de saison. Mais pour l'homme fort du club depuis un an et demi, il ne s'agit pas d'une finalité. L'ancien joueur du club espère bien aller plus haut et nourrit de grandes ambitions pour l'USAM.

Quel bilan tirez-vous des résultats qu'a obtenu l'équipe jusque-là ?

C'est une satisfaction pour le moment. Nous avons treize points, soit sept de plus que le premier relégable mais chaque club défend chèrement sa peau et le dernier peut tout à fait gagner contre le premier. Ce championnat est vraiment très dense et pour y rester sur le long terme, il faut posséder un effectif de grande qualité.

Sentez-vous le club capable de réussir ce défi ?

Nous ferons tout pour. Nîmes a toujours compté dans l'élite et notre affluence avoisine les 2500 spectateurs par match, ce qui est très bien pour un club de D1. Avec nos trois recrues internationales pour l'an prochain (Pawel Podsiadlo, Olivier Marroux et Asgeir-Orn Hallgrimsson, NDLR), nous allons apporter de la valeur ajoutée à ce groupe que nous avons commencé à construire l'an dernier, après notre descente.

Quels sont les objectifs du club à court et moyen terme ?

Cette saison, nous visions un classement entre la 7 et la 9ème place. Il nous manque deux ou trois victoires sur les neufs derniers match pour y parvenir. L'an prochain, nous n'allons pas nous cacher et j'espère bien finir dans la première partie du classement, voir même décrocher la 6ème place. Après, il ne faut pas oublier que nous étions en D2 l'an dernier. On n'aurait pas imaginé un tel recrutement. Il a d'abord fallu réapprendre à gagner. Notre budget de 2,1 millions d'euros est encore en deçà du budget moyen d'un club de l'élite qui est de 3 millions d'euros.

Vos deux dernières défaites, assez lourdes, ne vous ont donc pas atteint ?

À Dunkerque ( défaite 27-17) , tout le club a été touché par le décès soudain du père d'un joueur. Quant au match de coupe de France face à Chambéry ( défaite 33-27), les joueurs avaient la tête au championnat et ce match face à Tremblay, vendredi prochain, qui nous précède au classement. C'est celui-là qu'il va falloir gagner et puis en février, nous restions sur de belles victoires contre Nantes et Dijon. Il n'y donc a pas péril en la demeure.

Vous êtes aussi trésorier au sein de l'Union des Clubs professionnels de Handball. Comment s'annonce l'avenir de votre sport ?

Le handball profite très largement des exploits de l'équipe de France et du bon travail des clubs de D1. Notre championnat est attractif et nous profitons aussi de l'effondrement du championnat espagnol. Les meilleurs joueurs reviennent en France ce qui offre un vrai spectacle et une forte attractivité. Les droits télévisions ont aussi été renégociés entre Canal Plus et Be In Sport. Cela profite aussi à notre sport !

Propos recueillis par Jean-Marie Cornuaille

jeanmarie.cornuaille@objectifgard.com

Etiquette

1 commentaire sur “USAM David Tebib :  » Nîmes a toujours compté dans l’élite « ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité