Actualité générale.ActualitésPolitique

BAGNOLS Jean-Christian Rey :  » L’économie se pense au niveau de l’agglomération « 

bla bla. (Photo J.-M.C.)
bla bla. (Photo J.-M.C.)
Jean-Christian Rey et quelques militants, dans son local de campagne. (Photo J.-M.C.)

Avant d’aller tracter sur le marché du mercredi en compagnie d’une demi-douzaine de sympathisants, Jean-Christian Rey a fait un point sur sa campagne. Le maire socialiste de la liste  » Bagnols Ambitions « , se veut confiant mais ne compte pas s’endormir. Ses projets économiques sont au cœur de son programme et l’homme souhaite placer l’agglomération au centre de ce projet.

Objectif Gard : Jean-Christian Rey, Comment se déroule cette campagne ?

Jean-Christian Rey : C’est plutôt calme. En 2008, j’avais fait six mois de campagne. Je suis plutôt étonné qu’il ne se passe pas grand chose mais je ne vais pas non plus inciter mes opposants à se réveiller. Pour nous, tout se passe bien. On a effectué 95% de ce que nous avons promis à notre élection. Il y a toujours une prime au maire sortant mais ce n’est pas joué d’avance. Je suis quand même confiant car on a un bon bilan et un projet de qualité.

Objectif Gard : Quelles sont vos priorités pour un éventuel deuxième mandat ?

Jean-Christian Rey : Tout s’imbrique mais l’économie et l’emploi sont la priorité. Je sors d’une réunion avec des chefs d’entreprise à ce sujet. Près de 200 emplois ne sont pas fournis sur notre secteur actuellement. On a déjà créé un guichet unique pour tous les projets et on a dégagé près de 11 hectares de foncier pour accueillir les entreprises. Je n’augmenterai pas non plus les impôts tant que la situation sera difficile.

Objectif Gard : Comment comptez-vous relancer l’économie ?

Jean-Christian Rey : Il faut se mettre autour de la table et créer un conseil d’orientation économique. Il réunira tous les mois, les chefs d’entreprises, les élus et les acteurs économiques. C’est en agissant en réseau que nous serons plus efficaces. Il y a trois piliers à valoriser sur notre territoire : l’industrie, l’agriculture et le tourisme. Mais les mairies ne peuvent pas tout faire. L’économie se pense au niveau de l’agglomération.

Objectif Gard : C’est à dire ?

Jean-Christian Rey : Il faut mutualiser l’offre foncière des 42 communes de la communauté d’agglomération et penser les projets à travers ce territoire. On ne va pas créer une industrie à Bagnols alors que Marcoule et Laudun-l’Ardoise ont les infrastructures, le foncier et les axes de transports. Bagnols peut accueillir les mutations de demain avec nos écoles, collèges et lycées. Le tourisme s’étend sur toute la Cèze. Il y a un potentiel sur tout le territoire. J’entends souvent des reproches par rapport à ma double casquette (maire de Bagnols-sur-Cèze, président de l’agglomération, NDLR) mais c’est essentiel. En plus, on gère souvent les mêmes dossiers en mairie et à l’agglomération.

Propos recueillis par Jean-Marie Cornuaille

jeanmarie.cornuaille@objectifgard.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité