Actualité générale.Actualités

ALES. Corrida : qu’en pensent les candidats aux municipales?

Photo : DR/RM

A moins d'une semaine du premier tour des municipales, ObjectifGard vous propose de faire le point sur la position des cinq candidats alésiens à propos de l'avenir du sujet brûlant des corridas.

 

Benjamin Mathéaud, candidat PS aux municipales 2014 sur Alès. Photo DR/S.Ma
Photo DR/S.Ma

 

Benjamin Mathéaud (PS) : "La corrida n'a jamais été une pierre angulaire de notre identité culturelle cévenole. Je crois que le temps est venu d'en finir. La tradition taurine et la bouvine attirent un public plus nombreux et plus varié que les corrida. C'est d'ailleurs la course camarguaise qui fait le plus d'entrées durant la Féria. Faisons d’Alès la première Féria du sud-est avec des spectacles taurins sans mise à mort".

 

Photo © L.F.
Photo : © L.F.

 

Jean-Michel Suau (Front de gauche) : "Nous souhaitons agir en fonction des Alésiens et de leur volonté. Nous ne voulons pas prendre de position. Dans la mesure où la loi autorise la corrida à Alès, je ne l'interdirai pas. En revanche, même si  nous continuerons bien sûr de soutenir les férias, aucune subvention publique ne sera accordée pour les corridas".

 

Photo : DR/RM
Photo : DR/RM

 

Nathalie Challier (FN) : "Je suis agricultrice bio, je n'y vais pas pas car je n'aime pas ça. Pour autant je ne suis pas une "anti". Je respecte les deux points de vue. Si je suis élue, je ferai un référendum. Ce sont les Alésiens qui décideront. Notons toutefois qu'arrêter les corridas pourrait coûter cher à la ville"

 

 

Début Octobre Brahim Aber annonçait son intention de conduire une liste sur Alès. Ph DR
Photo : DR

 

Brahim Aber (Sans étiquette) : "Je n'ai pas d'avis tranché sur la question. C'est un événement festif et culturel important, mais ma priorité est l'emploi. La corrida passe largement au second plan pour moi et pour les Alésiens. Toutefois, si je vois que la population est vraiment divisée, je ferai un référendum, dans la lignée de mon programme : redonner la parole au peuple et restaurer un dialogue.

 

Photo © objectifgard.com / MA
Photo © objectifgard.com / MA

 

Max Roustan (UMP, maire sortant) : "J'ai horreur de la corrida mais je respecte l'avis des gens et leur liberté. De quel droit irais-je empêcher quelqu'un d'y aller? En revanche, nous ne leur donnons plus de subventions publiques depuis 2 ans, et la gratuité pour les enfants a été suspendue également. Je reste sur cette position"

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité