A la unePolitiquePolitique.

GARD RHODANIEN Les coulisses de l’élection de Jean-Christian Rey à l’agglo

(Photos J.-M.C.)
C'est Roger Castillon, doyen de  l'assemblée, qui a dirigé la séance. (Photos J.-M.C.)

Lors de l'élection du président du conseil communautaire du Gard rhodanien (lire ici), la bataille annoncée n'a finalement pas eu lieu. Jean-Christian Rey, maire de Bagnols-sur-Cèze, a été élu avec 50 voix contre 24 à Stéphane Cardenes, maire de Lirac, sur un total de 75 votants. Tout n'a pourtant pas été aussi simple pour celui qui briguait un second mandat à la tête de ce regroupement de 42 communes, créé début 2013. La soirée a commencé par une prise de paroles des deux prétendants qui ont égrainé les propositions, promettant tout à tour " de rassembler ", de tout miser " sur l'économie et l'emploi ", mais aussi de respecter " les identités propres à chaque territoire ". Des discours qui n'ont pas totalement satisfait Patrice Prat, député du Gard de la 3ème circonscription, qui siège à l'assemblée en qualité d'élu représentant Laudun l'Ardoise. Il a ainsi interpellé les deux candidats réclamant d'eux " des clarifications nécessaires dans leur méthode ", lequel a précisé qu'il sentait " une colère qu'il ne faut pas étouffer ".

Patrice Prat est intervenu pour interpeller les deux candidats.
Patrice Prat est intervenu pour interpeller les deux candidats.

Patrice Prat a ainsi demandé des explications sur quatre sujets qui lui semblaient plus importants. " Seriez-vous prêt à composer l'exécutif ensemble - Seriez-vous prêt à repenser le pôle d'excellence rurale - Comment comptez-vous financer la future voie rhodanienne - Respecterez-vous les choix de votre conseil municipal à l'agglomération ? " Si Stéphane Cardenes a assuré vouloir composer l'exécutif de l'agglomération avec Jean-Christian Rey, ce dernier n'a pas souhaité aller contre " ce qui se fait dans tous les conseils communautaires et mairies ", à savoir qu'il ne changerait pas la liste des 15 vice-présidents qu'il souhaite mettre en place. Sur le pôle d'excellence rurale, Jean-Christian Rey a souhaité continuer le projet de 6,5 millions d'euros quand Stéphane Cardenes voulait en " réduire la voile ". Les deux candidats se sont ensuite montrés favorable à la réalisation de la rhodanienne financées sur les fonds de l'agglomération, comme au respect des engagements pris lors des conseils municipaux. Des réponses saluées ensuite par le député.

Jean-Christian Rey.
Jean-Christian Rey.

C'est seulement après ces interventions que le vote a eu lieu. Il a permis d'élire sans équivoque, Jean-Christian Rey, avec une très large majorité.

Jean-Marie Cornuaille

jeanmarie.cornuaille@objectifgard.com

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité