Actualité générale.ActualitésActualités Gard.

EUROPÉENNES Le Front de Gauche se mobilise contre le projet de traité transatlantique

(Photo J.-M.C.)
Les sympathisants du Front de Gauche se sont retrouvés au London Tavern. (Photo J.-M.C.)

Parmi les nombreux enjeux des élections européennes qui se tiendront le 25 mai prochain, le Front de Gauche a ciblé le projet de traité transatlantique entre l'Europe et les Etats-Unis comme étant la principale " menace non-militaire contre l'Europe ". Pour s'en expliquer auprès des électeurs et sympathisants, David Authelain, co-secrétaire du comité local du parti de gauche de la petite Camargue a tenu une réunion publique sur ce sujet, jeudi soir au London Tavern à Nîmes. Le traité transatlantique, c'est la volonté de créer " un grand marché transatlantique de libre-échange ". La commission européenne est entré en négociation avec les États-Unis " après avoir obtenu le mandat des gouvernements européens ", signale David Authelain qui assure par ailleurs que ces accords " réduiraient non seulement les douanes et les taxes, mais aussi les barrières non-douanières. "

La fin des politiques publiques ?

C'est bien là le problème pour le Front de Gauche puisque les barrières non-douanières correspondent " aux lois, décrets, ou règlement de chaque pays ". Du coup, les grandes firmes américaines " pourraient attaquer les États, départements, communes ", lorsqu'elles seraient confrontées à des financements publics ou " des subventions ". Les exemples ne manquent pas, notamment au sein de l'Alena, accord de libre-échange qui regroupe États-Unis, Canada et Mexique. " À chaque fois que des firmes américaines ont attaqué des collectivités, elles ont gagné. L'adversaire, c'est clairement le service public ". Au plus grand regret du Front de Gauche, aucun organisme " de régulation n'a été prévu, ce qui laissera champ libre aux spéculateurs ". Dans l'optique de lutter contre ce projet, le Front de Gauche appelle donc à voter pour ses listes aux européennes puisque ce projet " a été ratifié par le PS comme l'UMP ".

Etiquette

2 réactions sur “EUROPÉENNES Le Front de Gauche se mobilise contre le projet de traité transatlantique”

  1. Le seul « organisme » de régulation est la Nation avec des frontières pour filtrer, protéger nos entreprises, notre patrimoine, nos services publics… le FG leurre les électeurs. Eternel grand écart entre condamnation verbale du PS et soutien comme l’ont encore fait Mélenchon et Laurent aux présidentielles. Les Français ne sont plus dupes des ces pratiques politiciennes.
    Le FN-Bleumarine est clair. Il prône la construction de l’Europe des Nations libres bien loin de cette UE made in UMPS !

  2. Sans être le seul, le FDG a été parmi les premiers à dénoncer le futur Grand Marché Transatlantique que nous concoctent la droite et les socialistes. Le meilleur connaisseur et dénonciateur du problème est Raoul Jennar et je ne peux qu’encourager les citoyens à aller voir son site très pédagogique pour voir les dangers d’un tel projet.
    Quant au FN , toujours aussi simpliste et démago, il prône surtout le repli xénophobe comme si le choix se bornait, soit à donner le pouvoir aux grandes firmes multinationales sur les états et les peuples, soit à se recroqueviller dans son espace national en cherchant des boucs-émissaires étrangers à son malheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité