A la uneFaits DiversJustice.

Traditions camarguaises : manifestation de soutien à deux élus du Grau-du-Roi devant la Cour d’appel de Montpellier

 

Menace sur les traditions camarguaises ? (Photo page Facebook des deux élus)
Menace sur les traditions camarguaises ? (Photo page Facebook des deux élus)

Sur leur page Facebook, Enry Bernard-Bertrand et Jean Spalma, donnent rendez-vous à tous leurs amis ce jeudi 12 juin à 14 heures devant  la Cour d'appel de Montpellier (rue Foch) pour le jugement définitif dans l'affaire de l'accident mortel lors d'un bandido dans les rues du Grau-du-Roi.

Rappel des faits. En ce dimanche de septembre 2006, le traditionnel bandido du Grau du Roi tourne au drame. Un habitant,  âgé de 78 ans se trouve devant sa villa. Un taureau s’échappe du groupe, déboule sur le trottoir où stationne une voiture.  L’animal percute le vieil homme qui décède peu de temps après.
La famille du défunt porte plainte. Après une longue instruction, deux conseillers municipaux, Jean Spalma et Enry Bernard- Bertrand sont, en première instance, condamnés à trois mois de prison avec sursis assujettis d’une mise à l’épreuve de cinq ans et à 90 000 euros de dommages et intérêts. Ce jugement se basait sur le fait que les voitures stationnées le long du parcours du bandido auraient dû être évacuées.
Les deux élus font  appel de cette condamnation. Ils considèrent, en effet, que c’est la commune qui aurait dû être condamnée et non les élus en nom propre. Pourtant, dans un jugement du 4 mai, la cour d’appel de Nîmes confirmait en partie le jugement de première  instance.
Ce verdict suscitait une vague de protestations du côté des défenseurs des traditions camarguaises. Comme il risquait de faire jurisprudence,  Jean Spalma et Enry Bernard Bertrand  décidaient de se pourvoir en cassation.
Nouvelle étape judiciaire, donc ce jeudi devant la Cour d’appel de Montpellier avec une manifestation de soutien aux deux élus. Et un jugement qui sera, cette fois, définitif.

Lire aussi :
Grau-du-Roi : bandido mortel, confirmation de deux élus en appel de la condamnation

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité