A la uneOG, trait / trait

TRAIT POUR TRAIT Chevauchées présidentielles

L’annonce de la venue de Manuels Valls en Petite Camargue fin juin ou peut-être début juillet n’est pas sans rappeler une autre visite au pays de Crin blanc. Celle de Nicolas Sarkozy ! C’était en 2007 : dernière journée de campagne avant le premier tour de la présidentielle. Le leader de l’UMP délaisse la foule des meetings pour une escapade  dans une manade. Le temps d’enfiler une chemise à carreaux rouges, un jean et d’enfourcher un cheval blanc, le voilà  au milieu d’un troupeau de taureaux. Au bout de la chevauchée se profile l’Elysée. Certes, la prochaine élection présidentielle n’aura lieu que dans trois ans. Mais la visite du Manuel Valls en terre camarguaise n’est pas anodine. Elle sera chargée. Avec un agenda aux couleurs de Matignon. Entretien avec des chefs d’entreprise, signature des pactes de responsabilité et solidarité…figurent au programme. Et… peut-être aussi quelques imprévus. En bon camarade, Valls va faire le job  et serrer les coudes avec le Président de la République. Mais ce rival de Hollande lors de la Primaire n’a jamais caché ses ambitions. Parfois, on le sent un peu à l’étroit dans son tout neuf costume de Premier ministre. Certes, il vient à Vauvert à l’invitation d’un ami de vingt ans. Mais dans une des rares mairies remportée par le Parti socialiste. Tout un symbole. En bon stratège, ce politique très « à droite de la gauche » va aussi profiter de sa visite pour se mettre à l’écoute d’une France désabusée, souvent en colère et faire jouer son charisme.  Difficile d’imaginer qu’il ne pense pas, dans ces rencontres, à un avenir plus lointain. Celui de 2017?                                                                                                                                                                                                                           Michel Pelamourgues

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité