Actualité générale.ActualitésActualités Gard.

BEAUCAIRE Des radeaux écolo pour animer la base nautique Adrien Hardy

Les radeaux écolos (Photo Jean-Marie Cornuaille/Objectif Gard)
L'équipe du Beaucaire Rugby Cub, vainqueur de la première édition en 2012. (Photo Jean-Marie Cornuaille/Objectif Gard)

Sur les berges de la base nautique Adrien Hardy, 18 équipes se sont affrontées à la barre d'un radeau conçu et réalisé par leurs soins grâce à des produits recyclables.

Les radeaux écolos (Photo Jean-Marie Cornuaille/Objectif Gard)
L'équipe Aloha, aux couleurs de Tahiti. (Photo Jean-Marie Cornuaille/Objectif Gard)

Sous un soleil de plomb, le long du bras mort du Rhône, la base nautique Adrien Hardy de Beaucaire s'est transformée en un vaste chantier ce dimanche. Aux quatre coins du centre de loisir dédié aux activités aquatiques, 18 équipes s'affairaient pour construire leur radeau. Une manifestation qui a vu le jour grâce à Xavier Body, directeur de la base. " J'ai eu cette idée il y a deux ans, en voyant une course de radeau à Avignon mais je voulais quelque-chose de plus festif, un peu comme les jeux d'Interville. " Si les radeaux ont bien été notés sur leur capacité à flotter, ils ont été scrutés sur leur côté écologique comme sur leur côté esthétique. Plusieurs autres activités départageaient aussi les équipes comme des jeux de bouée dans l'eau. Pour construire son radeau, " il fallait obligatoirement utiliser des produits recyclables " et les décorer selon un thème défini.

Un thème pour chaque radeau

Les radeaux écolos (Photo Jean-Marie Cornuaille/Objectif Gard)
Les pirates espèrent rester sur l'eau et ne pas couler. (Photo Jean-Marie Cornuaille/Objectif Gard)

C'est ce qu'ont essayé de faire les membres de l'équipe du Beaucaire Rugby club, avec un radeau aux couleurs de leur sport. " On a utilisé des gros bidons et des tubes en PVC pour réaliser les en-buts ". Le ballon a lui été fabriqué " en papier mâché ". Vainqueur de la première édition en 2012, Frédéric, Sylvain et toute l'équipe des minimes du BRC espèrent l'emporter à nouveau. Un peu plus loin, l'équipe Tahiti finit de se costumer. " On a appelé notre radeau Aloha, ce qui veut dire bienvenue en Tahitien ". Le radeau est ici conçu par des petits bidons massés sous une planche de bois. " L'essentiel, c'est de participer et de se régaler ", reprennent en cœur Gianni, Fabio, Jean, Alberto et Milko. C'est avant tout la bonne humeur qui règne même si certains équipages redoutent la mise à l'eau. " On a fait un test jeudi mais il n'a pas été très concluant. On a rajouté des bidons de 200 litres ", sourit Jérôme et ses acolytes du radeau Pirate. Dans une eau à 22 degrés, couler ne sera de toute façon pas vraiment un échec.

jeanmarie.cornuaille@objectifgard.com

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité