A la uneEconomiePolitique

TRANSPARENCE Découvrez les déclarations de rémunérations et d’activités de tous les députés du Gard !

hémicyle_de_l'assemblée_nationale

 

Tous les député du Gard ont dû se soumettre comme l'ensemble des élus aux déclarations de revenus demandées par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique .

On apprend ainsi que le député du RBM Gilbert Collard est de loin le député du Gard le mieux lotis avec près de 400.000 euros de rémunération en 2012 via son cabinet d'avocat et un peu plus de 26.000 euros la même année de droits d'auteurs pour ses divers ouvrages. En 2013, toujours selon ses déclarations, ses revenus se sont divisés par deux avec moins de 200.000 euros de rémunération d'avocat et des droits d'auteurs non encore connus.

Sa déclaration est à découvrir dans son intégralité ICI

 

Françoise Dumas, député de la première circonscription du Gard est de très loin, en dessous des sommes perçues par Gilbert Collard. Ses gratifications en tant que Directrice Territoriale et auditeur interne (jusqu'en juin 2012) s'élèvent à 47.000 euros environ pour un an selon la députée.

Sa déclaration est à découvrir dans son intégralité ICI

 

 

Pour William Dumas, député de la cinquième circonscription du Gard, la majorité de ses revenus est liée à sa retraite et son rôle en tant que conseiller général. Ses activités de Président du conseil d'administration de l'EPCC du Pont du Gard sont bénévoles. Au total, sa rémunération annuelle est de l'ordre de 57.000 euros.

Sa déclaration est à découvrir dans son intégralité ICI

 

 

Pour Patrice Prat, député de la troisième circonscription du Gard, la situation est plus confortable avec plusieurs casquettes selon les périodes. Conseiller général, Président de communauté de communes et maire jusqu'en 2012 puis député-maire à partir de juin 2012 (situation qui a évolué depuis les dernières échéances électorales). Au total, ses gratifications s'élèvent à 67.200 euros par an jusqu'en 2012 puis 93.600 euros par an depuis 2012. En 2014, 72.000 euros en tant que député.

Sa déclaration est à découvrir dans son intégralité ICI

 

 

Fabrice Verdier, député de la quatrième circonscription du Gard, cumule également de nombreuses missions. Il déclare à la fois des activités de maire, président de la communauté de communes, vice-président au conseil régional et conseiller régional selon les périodes. La totalité des sommes reçues est de 59.400 euros par an jusqu'en 2012. Puis 49.800 euros après 2012.

Sa déclaration est à découvrir dans son intégralité ICI

 

 

Enfin, Christophe Cavard, député de la sixième circonscription du Gard, il émarge seulement à 20.916 euros par an pour son poste de conseiller général selon sa déclaration.

Sa déclaration est à découvrir dans son intégralité ICI

 

Dans cette article, nous nous sommes attachés à vous livrer les informations publiées concernant l'ensemble des députés du Gard.

Vous pouvez consulter ICI l'ensemble des élus y compris hors du Gard. 

 

Toutefois, nous vous proposons de découvrir la déclaration des Sénateurs du Gard à savoir le Sénateur-Maire de Nîmes Jean-Paul Fournier ICI, le Sénateur Simon Sutour ICI et la Sénatrice Françoise Laurent-Perrigot ICI

 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité