A la uneNîmes Olympique

VALENCIENNES FC – NÎMES OLYMPIQUE « On va essayer de prendre trois points », confie Pasqualetti

Les joueurs du Nîmes Olympique à l'entraînement. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Les joueurs du Nîmes Olympique à l'entraînement. Photo Tony Duret / Objectif Gard

On prend les mêmes et on recommence. Pour ce deuxième match de la saison, les crocos se déplacent à Valenciennes avec le même groupe que celui qui a affronté Angers la semaine dernière. Seul le jeune Anthony Briancon fait son entrée dans le groupe et Romain Sartre, touché au mollet, est encore incertain. Pour le reste, rien ne change.

Ce matin, lors d’une séance d’entraînement matinale à la Bastide, les 19 joueurs présents ont d’abord commencé par quelques exercices physiques avant de toucher le ballon durant la deuxième partie de cette séance qui a duré une heure environ. Demain matin, les joueurs de José Pasqualetti effectueront une dernière séance à la Bastide avant de partir pour Valenciennes pour une rencontre qui se disputera à un horaire inhabituel : 13h30 ce samedi 9 août (match retransmis sur Eurosport). Une heure qui ne semble pas réjouir José Pasqualetti : « Et pourquoi pas 10 heures du matin aussi ? Un match à 13h30, ça change tout dans la préparation. On devrait prendre notre repas en commun le samedi matin à 10h30 ».

Sur l’enjeu du match, Pasqualetti le sait, il aura beaucoup moins de pression que son homologue du jour Bernard Casoni. Lors de la première journée, les valenciennois, anciens pensionnaires de Ligue 1, se sont inclinés au GFC Ajaccio (2-0). Ils n’auront donc pas le droit à l’erreur sur leur pelouse face aux crocos. José Pasqualetti, lui, est confiant même s’il sait ce qui attend ses joueurs : « Evidemment, j’espère le même résultat que contre Angers mais Valenciennes sera un match difficile, face à une équipe qui joue. On part l’esprit tranquille et ce sera à nous de négocier au mieux. On va essayer de prendre trois points ou sinon un ».

Quand on lui demande comment il compose avec les transferts (le cas de Galvan notamment qui n’est toujours pas tranché), il prend sur lui : « Je suis comme tout le monde, j’attends. Mais c’est vrai que j’ai hâte que le mercato se termine. On a besoin de stabilité. Plus vite on réglera certains problèmes et mieux ça ira ».

Le groupe nîmois : Michel, Gallon, Sartre, Robail, Barrillon, Harek, Elie, Cordoval, Parpeix, Kovacevic, Lacourt, Azouni, Maoulida, Nouri, Cissokho, Koura, Briancon

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité