A la uneEconomiePolitique

NÎMES MÉTROPOLE La taxe des ordures ménagères va évoluer selon les communes

Droits réservés.
Droits réservés.

L'agglomération Nîmes Métropole veut impulser un véritable projet communautaire autour du ramassage et du traitement des déchets dont le budget, aujourd'hui, n'est pas encore équilibré. "La compétence a été prise par Nîmes Métropole en 2011. Au départ, ce n'était pas vraiment la priorité, mais aujourd'hui ça l'est", avoue Frédéric Touzellier, vice-président délégué à la collecte et au traitement des déchets. Le budget de sa délégation est le deuxième plus important de la collectivité. "Les villes ne peuvent plus travailler seules, en raison des contraintes, de plus en plus nombreuses et couteuses. C'est un exemple patent de l'esprit communautaire", soutient le président UDI Yvan Lachaud qui, il y a quelques jours, présentait aux cotés de William Portal la première étape du schéma directeur de l'assainissement.

Un lissage sur les trois ans à venir 

Avant d'impulser le moindre schéma déchetterie, l'agglomération doit équilibrer son budget en remettant de l'ordre dans les taux de la TEOM (taxe d'enlèvement des ordures ménagères). Chacune des 27 communes qui composent l'agglo a en effet son propre niveau d'imposition : "Dans les trois ans à venir, les communes devront aligner leur taux sur celui de Nîmes (14,25%)", explique Frédéric Touzellier qui soumettra cette proposition au conseil communautaire demain soir. Par conséquent, certains habitants verront leur taxe diminuer, et d'autres augmenter, comme à Garons qui est aujourd'hui à 9,5%.

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

2 réactions sur “NÎMES MÉTROPOLE La taxe des ordures ménagères va évoluer selon les communes”

  1. + 2,40% sur Bouillargues …
    Une fois de plus, on s’aligne sur Nîmes … et, une fois de plus c’est Nîmes qui va en profiter !
    Et il faudrait qu’on se rende compte qu’on a de la chance de faire partie de Nîmes Métropole ???

  2. Monsieur les élus,
    Quand on est passé au privé le ramassage c’était pour payer moins.
    Quand la compétence en 2011 est passée à l’agglo c’était pour payer moins.
    Aujourd’hui vous nous dites c’est pour mettre de l’ordre car rien ne va plus…pourtant c’est les mêmes au pouvoir.
    Pouvez vous m’expliquer comment c’est possible de payer plus pour avoir de moins en moins de service.
    Je trie, j’amène les déchets à la décheterie, j’ai moins de jours pour mettre mes poubelles dans la rue qu’avant, je payais selon le nombre d’occupants, et aujourd’hui pour deux je paie comme pour 4 par le passé.
    Je cherche…
    Ou les contrats sont mal négociés, mal suivis et l’argent mal gérée ou l’agglo paie autres choses avec cette taxe d’om comme le balayage de Nîmes qui a triplé en surface.
    Nîmes nettoie à la karcher, et balaie ses rues, ses esplanades en prenant sur la taxe d’ordures ménagères au lieu de prendre sur les autres taxes.
    J’ai vu passer un compte rendu d’un conseil communautaire où vous remboursiez des sommes énormes de cette taxe perçues pour le ramassage des OM à Générac, à Nîmes, à Bouillargues.
    Si je me rappelle bien, seul l’ancien maire de redessan protestait.
    Pourquoi ces 3 remboursements ?
    N’est ce pas une preuve que la taxe n’est pas utilisée normalement ?
    Si ce n’est pas employé, pourquoi ne pas baisser les taux ?
    Ou alors y a t’il un rapport avec vos fonctions ?
    L’élu aux OM est maire de Générac
    L’élu aux finances est le maire de Bouillargues.
    Le président est le 1er adjoint aux finances de Nîmes.
    Tout ça est troublant !
    Employons cette taxe a son usage initiale comme le prévoit la LOI, c’est à dire le ramassage et le traitement des déchets.
    Soyez rigoureux dans votre gestion.
    soyez économe comme les petites communes.
    Vous verrez que vous serez plus près d’un esprit communautaire juste pour toutes les communes adhérentes et proche du taux de Garons et loin de celui de Nîmes.
    A moins que votre objectif n’est pas de faire des économies, mais de faire couvrir par la communauté une partie des charges de Nîmes, Bouillargues et Générac qui devraient être financées par leurs autres impôts locaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité