A la uneSociété

ALÈS Lycée JBD : Damien Alary met 40 millions d’euros sur la table

Damien Alary était en visite à JBD avec le directeur académique Christian Patoz. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard
Damien Alary était en visite à JBD avec le directeur académique Christian Patoz. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Le président de la Région était en visite sur le bassin alésien ce vendredi. Après une visite à la station thermale d'Allègre-les-Fumades et avant de poser la première pierre d'un campus scientifique à Alès, Damien Alary s'est rendu au lycée Jean-Baptiste Dumas pour annoncer la réhabilitation de l'établissement.

C'est un ensemble tout neuf qui devrait accueillir les 2 100 élèves de JBD d'ici 2021. Damien Alary l'a promis, aujourd'hui, devant le proviseur, les enseignants et les élèves. « J'ai souhaité que dès la fin de l'année, des études soient lancées. Il faudra ensuite entre 18 et 24 mois pour obtenir les permis de démolir et de construire », explique le président de la Région. Si les délais sont respectés, le premier coup de pelle devrait être donné en 2018.

Au total, ce sont 40 millions d'euros qui vont être investis dans cette réhabilitation, qui prendra en compte les préconisations du Plan prévisionnel du risque inondation (PPRI). Car lors des intempéries de septembre 2002, l'établissement avait été dévasté par la montée des eaux du Gardon. Cette contrainte ne permet pas une refonte complète de toutes les structures ou des extensions n'importe où sur le site.

Destruction, construction ou restructuration

Deux bâtiments vont être construits. L'un abritera une salle polyvalente, une salle d'exposition, une loge et un logement gardien, la nouvelle administration, le pôle des professeurs et le Greta. Le second sera dédié à l'entretien et à la maintenance du lycée.

Ensuite, deux bâtiments existants vont être restructurés : celui regroupant la restauration, l'internat, le CDI, le centre médico-social, l'espace vie lycéenne, et celui accueillant les filières professionnelles. Enfin, le bâtiment de l'administration sera détruit et l'entrée principale rénovée. Le lycée, construit dans les années 60, changera complètement de visage. Mais il ne sera pas suffisant pour accueillir tous les jeunes du bassin alésien : « Selon les statistiques de l'Insee, la population va augmenter. Il faudra construire un autre établissement », a conclu le président de la Région.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité