Faits Divers

GRAU-DU-ROI Un papy armé jusqu’aux dents

Le front de mer du Gra-du-Roi sera doucement réaménagé et le village verra pousser un écoquartier. Photo Anthony Maurin : ObjectifGard).
Photo Anthony Maurin : ObjectifGard).

Lorsqu’il est apparu dans le box des prévenus du tribunal correctionnel de Nîmes, les regards se sont braqués sur lui. A 72 ans, cheveux blancs et habits soignés, il était difficile de voir en lui un bandit de grand chemin. Pourtant ce retraité, ancien chef d’entreprise, a un casier bien fourni. De nombreuses condamnations figurent sur son casier judiciaire « orienté vers une délinquance astucieuse », selon l’expression du président Jean-Pierre Bandiera… De nombreuses escroqueries, une banqueroute, des escroqueries en bande organisée ou encore des faux en écriture. Le papy répond du tact au tac sans se dégonfler. « Oui c’était-il y a longtemps, maintenant je vis de ma retraite et je travaille un peu pour compléter mes revenus », déclare cet habitant du Grau-du-Roi, en détention provisoire.

S’il dort depuis quelques jours en prison, c’est que les gendarmes ont perquisitionné son domicile. Ils ont trouvé un arsenal surprenant qui vaut au retraité un rendez vous judiciaire. En tout, 8 armes, « que j’ai depuis longtemps. Je faisais du tir et je suis chasseur. Mais c’est vrai, elles ne sont pas déclarées, je ne l’ai pas fait par manque de temps », souffle le prévenu.

« Il y avait des armes partout à son domicile, une sacoche dans le jardin, un arme sous le lit », estime la vice-procureure Pascale Palau qui réclame 6 mois de prison et 1 000 euros d’amende. 8 armes et 356 cartouches ont été trouvées dans son habitation. Le retraité pourtant alerte perd de sa superbe lors des réquisitions. Mais son conseil trouve les mots qui vont le satisfaire. « Mon client n’est pas quelqu’un de violent, d’agressif. Il a un passé judiciaire qui est aujourd’hui bien loin derrière lui. Il est connu pour des escroqueries, mais il ne représente aucun danger pour les autres », plaide Me Priscilla Coquelle. Le tribunal a entendu ses arguments et a condamné le retraité à une peine d’amende. Quelques minutes plus tard, le papy quittait libre et heureux le Palais de Justice en sifflotant une mélodie bien connue

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité