Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 26.04.2024 - B.DLC - 1 min  - vu 2003 fois

JUSTICE Les 18 valises marocaines contenaient 629 kilos de cannabis

Photo illustration

Les autorités ont intercepté sur l'A9, en mai 2023, un convoi transportant du cannabis. Le conducteur de la voiture ouvreuse demande sa libération....

Trois voitures qui se suivent et qui enchaînent les pointes de vitesse. Des véhicules avec des hommes qui sont suspectés de transporter de grosses quantités de drogue. Les individus sont aperçus dans un hôtel de Nîmes, puis en route vers Perpignan. C'est sur le trajet du retour, début mai 2023, que le convoi est intercepté avec 18 valises marocaines pour un total de 629 kilos de cannabis.

Plusieurs hommes ont été interceptés et placés en garde à vue, puis mis en examen. Le conducteur de la voiture ouvreuse du convoi demandait ce mercredi 24 avril son contrôle judiciaire devant la cour d'appel de Nîmes. "J'ai été trahi, on m'a demandé de conduire une voiture de Paris à Perpignan", déclare-t-il à l'audience en affirmant qu'il ne savait pas qu'il transportait une telle quantité de stupéfiants. 

Pour l'avocat général, Dominique Sié, le mis en examen "coche toutes les cases de la détention provisoire". Le trentenaire "a notamment été condamné 18 fois dont trois dans des dossiers de stupéfiants. Il est en récidive", affirme le parquet général de Nîmes qui demande la poursuite de l'incarcération pour le mis en cause qui veut retourner en région parisienne chez ses parents. 

Un homme qui a finalement été maintenu en détention provisoire par la cour d'appel de Nîmes.  

B.DLC

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio