A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Besoin de rien envie de victoire

Umut Bozok Photo Anthony Maurin).
Umut Bozok (Photo Anthony Maurin).

Pour le compte de la neuvième journée de Ligue 2, Nîmes, dans une forme olympique puisque sur le podium avec 16 points, reçoit Niort, 16ème avec huit unités au stade des Costières ce vendredi soir à 20h.

Avec quatre victoires consécutives, les Crocos sont en forme et le font savoir. "Nous sommes capables de faire de très belles choses... Le groupe a largement les moyens de rêver en fin de saison" lâche Umut Bozok, attaquant épanoui sous ses nouvelles couleurs. Mais avant de monter en Ligue 1, il reste 30 matchs à jouer et ça, l'ancien marseillais le sait. "Niort est une bonne équipe qui a des joueurs ayant connu la Ligue 1. J'ai un ami qui y joue mais c'est à nous de confirmer nos bons résultats avec cette cinquième victoire attendue avant le déplacement compliqué au Paris FC" poursuit le buteur.

Bien sûr, ce n'est pas Bernard Blaquart, l'entraîneur, qui va dire le contraire. "Être leader n'est pas important. Il faut gagner des matchs pour accumuler les points. Ce qui m'intéresse, c'est la moyenne de points pris par match et avec deux, on serait bien. Les choses vont très vite... Il y a quatre journées, Niort était quelques points devant nous. Aujourd'hui, nous les devançons de huit points! Niort est une valeur sûre de la Ligue 2, c'est une équipe qui nous ressemble un peu". Même avec de nombreux absents, ce sont les remplaçants qui prennent le relais, qui défendent et qui marquent sans aucun souci. C'est bien le groupe dans sa totalité, homogène, créatif et solide qui fait du Nîmes Olympique ce qu'il est actuellement. Peut-être que l'aventure ne durera pas mais quelle série!

Une nouvelle équipe à chaque coup d'envoi

Alors que Niort reste sur quatre défaites consécutives, le match du jour promet une belle lutte. Les Crocos ont une équipe jeune et joueuse qui ne demande qu'à faire monter le volume sonore des tribunes des Costières. Encore des changements au coup d'envoi? "Je ne peux pas encore le dire mais Boscagli et Valdivia souffrent de petits bobos... Faire tourner apporte un peu de fraîcheur mais on ne fait pas tourner pour faire tourner! Cette année, tout le monde est capable de jouer et de se mettre au niveau alors on profite de chacun des joueurs. Ils sont tous concernés, en forme et prêts à jouer. L'état d'esprit de ce groupe est remarquable avec un enthousiasme affiché" poursuit le technicien.

Heureux Bernard Blaquart? Pour sûr! Malgré les 11 départs, les sept nouveaux et les deux retours, le groupe semble stable et plus homogène que jamais. En prime, la progression a de la marge. "Les garçons sont intelligents. J'ai toujours envie de les voir progresser de manière individuelle mais aussi collective. Je pense que nous avons progressé par rapport à l'année dernière, surtout dans la maîtrise" explique le coach.

Continuer le travail

Pour en revenir à l'avant-centre Umut Bozok et à sa vision de sa première saison chez les Crocos, "Aujourd'hui on arrive à enchaîner mais ce n'était pas le cas lors des cinq premières journées du championnat! Nous sommes complémentaires et dès qu'un attaquant ne marque pas, les défenseurs ou les milieux défendent mieux et marquent. Il nous faut continuer à bosser comme on le fait depuis le début de la saison".

N'allez pas croire que l'entraînement à huis clos préparé avec soins la veille du match s'est déroulé en toute intimité à cause d'un dispositif spécial à mettre en place... Que nenni, le coach a été clair, "On a rien à cacher mais quand on s'entraîne aux Costières les supporters viennent, nous encouragent, bougent beaucoup et donc nous dispersent alors on préfère rester au calme afin de ne pas être perturbé et de pouvoir rester dans la préparation".

Le groupe nîmois: Sourzac, Valette - Alakouch, Briançon, Cadamuro, Boscagli, Paquiez, Harek - Valls, Savanier, Valdivia, Del Castillo, Bobichon - Vlachodimos, Thioub, Ripart, Alioui, Depres, Bozok.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

1 commentaire sur “NÎMES OLYMPIQUE Besoin de rien envie de victoire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité