Actualités

RÉGION Open Tourisme Lab : accélérer le tourisme du futur

(photo Véronique Palomar)
(photo Véronique Palomar)

Une première européenne mardi dernier à l'Atria, le lancement du premier accélérateur de start-up européen spécialisé dans le tourisme. Une initiative conjointe de la Région Occitanie et de Nîmes Métropole, soutenue par plusieurs partenaires privés.

 

Au 1er trimestre 2018, douze start-ups innovantes dans l’industrie du tourisme, intégreront la 1ère promotion de l’accélérateur Open Tourisme Lab. Installé à Nîmes, à proximité de la gare centre, ce laboratoire de 520 m2 (50 à 60 postes de travail) sera exclusivement dédié à l’innovation touristique. Il accueillera de jeunes entreprises innovantes: des startups, françaises et européennes, à fort potentiel de croissance. L’ambition est de proposer un accompagnement aux startups retenues, sur une année. Celles-ci s’appuieront sur des compétences et des experts reconnus issus de partenaires spécialisés dans le secteur du tourisme. L’aide apportée aux startups doit leur garantir le passage aux différentes étapes du marché et leur permettre d’accéder à la commercialisation de leur projet. L’Open Tourisme Lab les aidera dans leur développement y compris à l’international afin d’être suffisamment compétitives pour séduire des investisseurs potentiels. Le laboratoire leur fournira en plus de locaux adaptés, des conseils d'experts, comprenant un volet tourisme , un autre technique sur l'appréciation et la maîtrise des technologies digitales, une mise en relation "grands comptes tourisme",  la présence sur de grands salons internationaux et enfin un volet financier via un panel d'investisseurs recommandés.

Le 14 Décembre prochain, 12 startups seront sélectionnées lors du Campus de l’innovation touristique à Montpellier pour un démarrage du programme d'accélération et l'accueil dans les locaux  au 1er trimestre 2018. C'est en Octobre 2018 que sera lancé le nouvel appel à projet, visant à sélectionner les 12 Startups qui bénéficieront de l'accélérateur pour l'année suivante.

Carole Delga, présidente de la région Occitanie, y voit la fierté d'avoir vu se "concrétiser notre volonté commune de développer l’innovation sur le territoire, d’encourager et d’accompagner les idées nouvelles pour imaginer le tourisme de demain." Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole, met l'accent sur le poids du tourisme dans l'économie locale qui "représente en Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, 108 000 emplois et 14 milliards d’euros de consommation touristique par an, soit 10 % du PIB régional." "À Nîmes, notre association Open Tourisme Lab a l’ambition de créer, avec cet « Accélérateur » de jeunes pousses de l’industrie touristique, un climat de confiance et de croissance en y consacrant des moyens importants, de l’énergie et de la bienveillance", affirme Alain Penchinat, président du directoire d'Open Tourisme Lab, lequel devrait être dirigé par Emmanuel Bobin en charge du projet.

Appel à projet

Domaines concernés : Tous les secteurs touristiques, dont en priorité les domaines suivants  : Tourisme culturel et agritourisme / œnotourisme,  tourisme de pleine nature, tourisme plaisance/fluvial, Silver tourisme, tourisme d’itinérance et data (data spatiales & satellitaires, multimedia, ...)

Conditions de candidatures. Sont éligibles les projets qui ont pour objet le développement de solutions innovantes dans le secteur du tourisme et ont un chiffre d’affaires déjà existant. Le souhait est de développer fortement son activité en France et à l’International, atteindre la rentabilité ou encore préparer une levée de fonds ou un développement international. Le siège social et l’activité peuvent aussi bien être en France que dans les autres pays européens, mais une présence (totale ou partielle) au sein des locaux à Nîmes est une des clés de la réussite du programme. La startup doit compter au moins deux salariés, justifier d’au moins 1 an d’activité depuis la date de dépôt des statuts et avoir un business model déjà validé. Enfin, la commercialisation des solutions issues de l’accélérateur ne devra pas excéder 3 ans.

 Financements

Les financeurs: Feder (519 000 €), Agglo (170 000 € en investissement et autant en fonctionnement sur trois ans). Région (90 000 €). Les partenaires privés : Vacalians, Les Villégiales, Vatel, Kaliop, Inspact institute, Orange, SNCF et Gérard Bertrand.

 

 

 

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité