Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 26.04.2024 - Paul Visseq - 1 min  - vu 102 fois

GARD Challenge mai à vélo : l'écomobilité scolaire développée dans le Gard avec Eco CO2

Alors que près de 12 millions d’élèves, de la maternelle au lycée, se rendent chaque jour dans leur établissement scolaire, 31 % des familles effectuent ces trajets en voiture et seuls 4 % des enfants le font en vélo, selon le troisième baromètre réalisé par Eco CO2 et l’IFOP en 2023. Dans le cadre de l’édition 2024 de “Mai à vélo", l’école primaire de Castillon-du-Gard (Gard) organise plusieurs initiatives pour favoriser le développement de la mobilité durable chez les plus jeunes.  

Pour la quatrième édition de “Mai à vélo”, de nombreuses initiatives co-construites en lien avec la société civile sont organisées partout en France pour encourager le plus grand nombre à la pratique du vélo. C'est dans ce cadre que l’école primaire de Castillon-du-Gard va mettre en place, une semaine d’écodéfis, du 13 au 17 mai. Il s’agira de faire le plus d’efforts possible pour réduire la pollution et améliorer la santé de tous grâce aux mobilités actives, donc au sport, et grâce au covoiturage et au report modal vers des mobilités douces, permettant d’améliorer la qualité de l’air par la réduction du rejet de gaz à effet de serre. L’établissement organisera par ailleurs une journée en extérieur le 28 mai durant laquelle seront organisées des activités en lien avec les écomobilités scolaires et le bilan de la semaine d’écodéfis avec une remise de prix.

Ce programme a pour objectif de favoriser les trajets moins polluants et plus sécurisés pour l’ensemble des élèves. En effet, si la moitié des parents (51 %) semblent enclins à privilégier les mobilités actives (vélo, marche, trottinette), leur dangerosité perçue (risque d’accidents) est citée comme le frein principal (59 %) à leur utilisation, selon le baromètre Eco CO2.

Paul Visseq

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio