ActualitésBrèves

UCHAUD Les jours sont-ils comptés pour l’ovalie ?

Pluie d'arrêtés municipaux pris à l'encontre du club de rugby depuis l'automne. Entre les matches annulés et les locaux chahutés, le club uchaudois s'inquiète pour son avenir local.

L'Hôtel-de-Ville d'Uchaud. Un bâtiment convoité.

Ceux qui se font du souci pour la suite de leurs aventures uchaudoises, ce sont les rugbymen. Le club, le Stade Uchaudois Rugby est en effet à l'origine de la plainte déposée contre l'ancien président, devenu maire en 2014. À l'automne dernier, M. Bonnet a été condamné pour prise illégale d'intérêts et à six mois de prison avec sursis pour avoir détourné 30.000 euros de la caisse du club à son profit. S'ils attendent les remboursements depuis l'automne, les 90 jeunes de l'École de Rugby, comme les parents bénévoles remarquent une multiplication des arrêtés municipaux concernant l'usage du stade ou des locaux.

De moins en moins de place à Uchaud pour le matériel du stade de rugby

Heures limitées pour l'entraînement des seniors le vendredi soir qui doivent quitter le stade sitôt la session bouclée sans croquer dans leur pizza partagée traditionnelle, rapatriement du matériel des gamins de l'école du rugby dans des sanitaires et des placards sans prévenir, échanges nerveux quant au rangement du mobilier fourni par la mairie, interdiction de matches au dernier moment, mauvais entretien de la pelouse...

La pelouse du stade de rugby. On a connu terrain plus vert...

Une série de petites brimades, qui au fil des semaines, s'accumulent et se révèlent décourageants, pour les parents des jeunes comme pour les joueurs plus aguerris. "Depuis le jugement, rien ne nous est facilité. C'est l'interdiction des matches et de l'usage du stade par arrêté municipal, souvent tombé à deux jours de matches importants et génèrant des déplacements de dernière minute, qui reste le plus pénible à organiser", déplore le président du club, un peu dépité par la tournure tendue qu'a pris les relations avec la mairie depuis l'automne. À croire que le résultat des municipales décidera de la passion pour le ballon ovale du village ou carrément du maintien à résidence. La troisième mi-temps risque d'être légèrement agitée.

Florence Genestier

 

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité