ActualitésPolitique.

GRAU-DU-ROI L’opposition au maire se démarque et attaque

Bienvenue à la campagne. Celle des municipales de 2020...

Les 5 élus du Grau-du-Roi Naturellement. De gauche à droite, debout : Alain Guy, Hervé Sargueil. Assis : Annie Brachet, Philippe Parasmo et Léopold Rosso, tête de liste GDR Naturellement en 2014 (photo F. G.)

Avant, ils étaient aux manettes de la ville. Une ville perdue en 2014, pour une poignée de voix. Regrets éternels.

Les voilà dans l'opposition, ni tout à fait les mêmes, puisqu'entrés à six, la dissidence de Sophie Pellegrin-Ponsole les a réduit à cinq. Ni tout à fait autres, après le départ d'Aurélie Pitot, Alain Guy a aussi intégré le quintet. Un ensemble qui a choisi la politique de la chaise vide lors du dernier conseil municipal du 28 mars, avant le vote du budget. Le départ groupé des huit élus d'opposition, du Front national à la dissidente isolée de droite a beaucoup fait jaser dans la cité, puisqu'il n'a pas été explicité clairement sur le moment.

À chacun ses raisons pour bouder le vote, et si l'apéro commun a été partagé avec le FN, le Grau-du-Roi naturellement tient à recadrer sa position et les propos tenus. Notamment ceux du maire, trop content de souligner en tant qu'ex-socialiste mouvance Georges Frêche et nouveau marcheur, la proximité des tenants de la droite traditionnelle locale avec les amies de Gilbert Collard.

Parmi les nombreux reproches formulés à la majorité Crauste, le poids financier de plus en plus important pris par le CCAS dans le budget et les effectifs de la Ville (photo F. G.)

Pour Léopold Rosso et Philippe Parasmo, ex-adjoint aux finances sous deux mandats Mourrut, c'est l'expression d'un schéma réducteur et daté. "Nous sommes assez grands pour prendre notre décision seuls et n'avons besoin de personne pour guider notre conduite. La décision de partir a été prise collégialement avant d'entrer en séance au regard des réflexions menées. Pour l'établissement du budget, la préparation a été insuffisante. Les informations ont été réductrices, la présentation compliquée et certaines écritures inexpliquées. La présentation ne respectait en rien la maquette réglementaire d'un budget en M14. La note de présentation c'était genre roman fleuve indigeste. Le document budgétaire complet nous a été fourni en début de séance. Un peu tard, non ? La retranscription de la vente de l'Hôtel Résidence Camargue sur le budget ne suivait pas les dispositions réglementaires prévues pour une cession de bien. Et enfin, le vote du compte de gestion doit précéder celui du compte administratif et non le contraire comme ce fut le cas." De quoi, nous disent-ils, saisir au moins la Préfecture. Pour Annie Brachet "les représentants des groupes d'opposition peuvent être de différents courants politiques, ce qui ne les empêche pas de constater les erreurs au même moment. Je suis restée une élue de terrain et j'ai passé ma semaine à l'expliquer."

Remonté, le principal groupe d'opposition à Robert Crauste se dit prêt à attaquer sur bien d'autres points. Le CCAS devient punching-ball. Les municipales de 2020 ont donc clairement commencé. Seront-elles moins saignantes que les municipales de 2014 ? Celles -maudites - qui ont sonné le glas de l'ère Mourrut et coïncidaient avec les premières accompagnées des réseaux sociaux, dont la virulence d'expression a beaucoup choqué l'équipe fidèle à l'ancien maire disparu. Le suspense commence. La prime au sortant existe, le Grau-du-Roi Naturellement le sait parfaitement. La multiplication des réceptions de travaux en fin de mandat reste un grand classique de la vie municipale. "Malgré les infos lacunaires qu'on daigne nous donner, nous serons-là", concluent-ils.

F. G.

Å suivre, le feuilleton de revendications, de ripostes  et d'attaques ne fait que commencer...

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

1 commentaire sur “GRAU-DU-ROI L’opposition au maire se démarque et attaque”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité