A la uneActualitésFootballSociété

FAIT DU JOUR Mondial de football : le Gard dans les étoiles

Ce dimanche, la France a décroché sa deuxième étoile, en battant la Croatie 4-2 au mondial de football.

Les supporters de la ville d'Alès (Photo : droits réservés)

Dans le Gard, les supporters des bleus étaient au rendez-vous. Retour sur une journée hors du commun qui restera gravée dans les mémoires. La France est championne du monde pour la 2e fois vingt ans après....

À Nîmes, dès 15h la foule a commencé à se regrouper vers les bars qui diffusaient la finale. Mais c’est surtout le boulevard Victor-Hugo, fermé à la circulation sur décision municipale, qui était le centre névralgique de la ferveur Nîmoise. Devant le bar éponyme, c'est environ 1 500 personnes qui étaient agglutinées dans la touffeur ambiante et une atmosphère quasi irrespirable due autant à l’ambiance qu'à la chaleur (35° à l'ombre). Idem au Bar Joe et place Quesnel où un écran avait été installé.

Il y avait beaucoup de monde devant le bar le Victor Hugo avant le match (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Pour patienter, la foule reprenait La Marseillaise et le tube de Gloria Gaynor I will survive, l’hymne de l'équipe de l'équipe de France victorieuse en 98. Puis vint le début de la rencontre, avec une domination croate qui refroidissait l’ambiance. Pas pour longtemps. À 17h18, la France marquait son premier but et les Nîmois exultaient.

Malgré l’égalisation, l’inquiétude ne s'éternisait pas puisque à la 38minute un joueur Croate faisait une main dans la surface de réparation. De prime abord, l’arbitre de l'avait pas vue ! Devant le Bar Joe les supporters hurlent "Penalty ! Penalty !" Un sanction qui est finalement accordée et transformée par Griezmann. La foule explose une nouvelle fois. Mais ce n’est pas fini ! Trois buts supplémentaires seront marqués et la France l’emporte 4-2. Solides au poste, le peuple nîmois entamait une petite féria festive qui, depuis longtemps, couvait sous la cendre.

Scène de joie sur le boulevard Victor Hugo (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Les Bleus sont champions du monde et les rues de Nîmes étaient rapidement envahies de fans des champions. Drapeaux, maillots, tee-shirts et peintures tricolores sur le visage, les locaux exprimaient leur ferveur et leur joie. Les pétards explosaient sur les trottoirs et les voitures entamaient une longue sarabande et un interminable concert de klaxons. Les Nîmois étaient heureux et ils le faisaient savoir. La nuit ne venait que commencer. Une nuit Bleue, Blanc, Rouge fraternelle et festive dont chacun gardera un souvenir dans sa mémoire.

Une vue imprenable ! (Photo : Abdel Samari/Objectif Gard)

Mêmes scènes de liesse à Alès

Des éclats de joie et même quelques larmes de bonheur difficilement contenues… Hier, des scènes de liesse populaire étaient à observer dans les quatre coins du Gard. Les supporters du ballon rond n’auraient manqué pour rien au monde le mondial de football où la France affrontait en finale la Croatie.

Naomi et Valentin fête amoureusement la victoire de la France (Photo : Coralie Mollaret)

À Alès, ils étaient nombreux à se poster dans les bars, les restaurants ou les cafés… La mairie cévenole avait même installé un écran géant pour l’occasion. Avec un DJ s’il vous plait !  Dans les Cévennes, on ne fait pas les choses à moitié... C'est d'ailleurs ici que l'on a pu retrouver les deux tourtereaux Naomi, 22 ans, et son petit-ami Valentin, 25 ans. La jeune femme ne suit pas particulièrement le foot, mais le Mondial si : « les pays du monde entier y jouent ! C'est grand et il y a vraiment une bonne ambiance. »

Nouhoun et ses trois enfants Awa, Aymane et Adam se sont baladés dimanche en centre-ville à Alès (Photo : Coralie Mollaret)

Coup d’envoi à 17 heures tapantes. Dans le Gard, le stress est à la hauteur de l’importance de l’enjeu… Si à la mi-temps la France menait 2-1 face à la Croatie, elle n'en menait pas large et le score était plutôt flatteur pour les Tricolores, pas vraiment dominateurs dans le jeu. D'ailleurs, Nouhoun ancien joueur semi-professionnel le reconnaît : « on a eu du mal face aux Croates ! »

Champion du monde ! (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Reste que la Coupe du monde ne retiendra pas la qualité du jeu, mais le score final : 4 à 2 pour les Bleus. Seul le résultat compte et l'histoire ne retiendra que ça. Après un peu plus de de 90 minutes de jeu, c'est l'explosion de joie. La France est championne du monde. Pour la deuxième fois ! Un sacre qui intervient vingt ans après celui des hommes d'Aimé Jacquet, dont faisait déjà partie le coach de l'équipe de France, Didier Deschamps.

Bondés, les bars et autres restaurants font le plein… Le Mondial et le succès des footballeurs français a également fait les affaires des commerçants cette année, lesquels se frottaient les mains.

À Vauvert, le bar des Halles a fait le plein (Photo : droits réservés)

Le moral est là. La communion des Français, fiers de leurs couleurs, l’est aussi. Une nation protéiforme et pluriculturelle  aux origines variées dont cette spécificité s’est révélée être l’une des clefs de la victoire. Après la génération black-Blanc- beur de 1998, la France du football vient d'écrire une nouvelle histoire et de refermer la page de la nostalgie pour ouvrir celle d'un avenir qui lui appartient.

Et par les temps qui courent, dans lesquels la moindre respiration collective et altruiste s'apprécie comme une bulle d'oxygène salvatrice et régénérante, on en avait bien besoin. Merci les Bleus !

Coralie MOLLARET et Norman JARDIN (Avec Abdel Samari et Philippe GAVILLET de PENEY)

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité