Faits Divers

GARD Les coups de feu au mariage finissent à la barre du tribunal

Deux frères comparaissent, ce mardi après-midi devant le tribunal correctionnel, pour "des violences aggravées avec arme, par trois circonstances et en récidive".

Des faits qui se sont déroulés en marge d'une cérémonie de mariage sur la commune de Jonquières-saint-Vincent, le 13 septembre 2015. Cinq blessés ont reçu du plomb. Des victimes qui se souviendront de la cérémonie…

C’était jour de fête à Jonquières-Saint Vincent. Une cérémonie de mariage illuminait le village. Lorsque d’un seul coup la fête a viré au drame. La peur et les cris ont remplacé les rires. Deux tirs sont survenus lors de la cérémonie. À côté du tireur, un autre homme muni d’un sabre faisait face aux mariés.

Après les coups de feu, les deux complices se sont éclipsés, rapidement, comme ils étaient arrivés. Les gendarmes ont été appelés à la rescousse. Sur l’indication de la famille des mariés, deux frères de Beaucaire ont été mis en cause et formellement reconnus par plusieurs invités. C'est eux qui sont renvoyés ce mardi en audience correctionnelle à Nîmes

Un jeune homme, celui qui avait le sabre, a été arrêté immédiatement après les faits et placé sous contrôle judiciaire. Son frère, soupçonné des tirs, avait lui pris le maquis en se réfugiant au Maroc. Après quelques mois d’absence, il a décidé de revenir en France et il s’est rendu aux forces de l’ordre. Si les deux frères sont passés à l’action ce jour-là, c’était selon eux pour venger un jeune de leur famille victime… d’un vol de vélo.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité