A la uneFaits Divers

GARD Bébé entre la vie et la mort : enquête pour « violences aggravées « 

Une petite fille de cinq semaines a été hospitalisée vendredi, son pronostic vital était toujours engagé hier.

Photo d'illustration

Une enquête de flagrance est en cours par les gendarmes du Gard pour "violences aggravées sur un mineur de moins de 15 ans", a confirmé lundi soir le procureur adjoint de Nîmes, Véronique Compan.

Des investigations ont été déclenchées vendredi dernier après le signalement par des médecins pédiatres d'un hôpital de Montpellier. Un signalement qui fait suite à la découverte de traces suspectes sur le corps d'un nourrisson, "des blessures qui ne peuvent pas correspondre à un accident selon les praticiens", poursuit la représentante du parquet de Nîmes.

Ce bébé (une petite fille) de cinq semaines a été hospitalisé dans un état très grave avec un pronostic vital d'engagé dès vendredi dernier. Lundi, son état était toujours considéré comme très préoccupant par les médecins. Une enquête est dirigée sous l'autorité du parquet de Nîmes car la petite victime vit avec ses proches dans une commune du Gard.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité