A la unePolitique

VILLENEUVE-LEZ-AVIGNON Municipales : Florent Lemont et Monique Novaretti promettent « une liste plurielle »

Florent Lemont et Monique Novaretti (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Les deux conseillers municipaux d’opposition Florent Lemont (La République en Marche) et Monique Novaretti (Parti radical de Gauche) sont d’ores et déjà en campagne pour l’élection municipale de mars 2020 à Villeneuve.

Une campagne démarrée tôt avec un tract diffusé au printemps où les deux élus donnaient leur point de vue sur le mandat de Jean-Marc Roubaud « sous le signe de l’esprit critique », commente Florent Lemont. Une initiative modérément appréciée par le maire, qui a déposé plainte contre les deux conseillers d’opposition.

« À titre personnel je persiste et signe », rajoute Florent Lemont, alors qu’il a été auditionné par la police cet été dans ce cadre, et que l’affaire est entre les mains du procureur de la République. « Je n’aimerais pas que ce soit classé sans suite. Un procès permettrait de rentrer dans le vif du sujet », ajoute-t-il.

Voilà comment a démarré la campagne de la future liste « Union citoyenne de Villeneuve », qui sera conduite par Florent Lemont, 51 ans, conseiller municipal depuis 2008 et Monique Novaretti, 63 ans, conseillère municipale depuis 2001 et par ailleurs conseillère régionale, avec Florent Lemont en tête de liste. Directeur de recherches au CEA, ce dernier ne compte pas abandonner son travail s’il est élu : « Je l’aménagerai, mais nous aurons un mandat partagé, avec des rôles partagés. »

En bon Marcheur, Florent Lemont a décidé de lancer une « grande consultation » auprès des Villeneuvois cet été. « Nous avons fait un exercice de porte-à-porte pour expliquer notre démarche. Nous avons ouvert pas loin de 300 portes, avec un accueil globalement très positif », affirme-t-il. Un site internet a également été lancé, avec le même questionnaire en ligne.

À date, « nous avons plus de 110 questionnaires remplis, et le questionnaire va continuer jusqu’à début 2020 », précise le directeur de campagne de la liste, Jean-Baptiste Germain. Dorénavant, la liste compte faire une restitution des résultats de ces questionnaires au cours de trois réunions-débats de deux heures, « dans le même esprit que lors du Grand débat, nous sommes là pour écouter », affirme Florent Lemont. Ces réunions publiques se tiendront le 14 octobre (urbanisme et environnement, bien-être et sécurité), le 4 novembre (économie et fiscalité, jeunesse, dynamisme et rayonnement) et le 18 novembre (services publics et territoires) à 18 heures au YMCA de Villeneuve.

Investi ou pas, Lemont se présentera

À partir de tout ça sera bâti le programme de la liste, qui n’est pas encore complètement constituée. Tout juste sait-on que ce sera « une liste plurielle », d’après les termes de Monique Novaretti, avec « plein de gens différents. Je suis LREM, mais ça ne veut pas dire que tous les colistiers le sont aussi », abonde Florent Lemont, qui vient pour sa part du Parti socialiste. Ce dernier rappelle opportunément qu’il compte le soutien de deux députés, Anthony Cellier et Annie Chapelier, pour l’investiture LREM, qui n’est pas encore tranchée.

Et il prévient : investi ou pas, il partira. « Si je ne suis pas investi, personne d’autre ne le sera », ajoute-t-il. Quant à la perspective, pas impossible, de voir le parti marconiste soutenir la candidature de Jean-Marc Roubaud, Florent Lemont n’y croit pas : « Il n’a rien à voir avec cette formation, ni de près ni de loin, il est à la droite de Les Républicains, et je ne vois pas comment une personne qui a passé des accords avec le Front national au Grand Avignon pourrait être investi. »

Car Monique Novaretti le martèle, les valeurs sont de leur côté : « Nous n’avons jamais renié ce que nous avons porté en 2014. » Elle reste critique envers Jean-Marc Roubaud, maire depuis 1995, sur la perte d’habitants, le non respect de la loi ALUR, le développement économique ou encore le projet controversé de ZAC des Bouscatiers. Si on ne connaît pas encore le programme, voici quelques thèmes de campagne.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

2 réactions sur “VILLENEUVE-LEZ-AVIGNON Municipales : Florent Lemont et Monique Novaretti promettent « une liste plurielle »”

  1. Une liste avec une tête de liste Rn est une liste RN,une liste avec une tête de liste LR est une liste LR,une liste avec une tête de liste LRM est une liste LRM
    Florent Lemont est le référent de Lrm sur le Canton,il n’a jamais pris officiellement une position critique envers la politique de Macron

  2. Une liste LRM tout simplement ,
    La tête de liste ,référent de En Marche sur le canton VLA ,ne s’est jamais démarqué de la politique de Macron ,pourtant il en a eu l’occasion .
    Combattre la droite à VLA et soutenir sa politique nationalement ,manque un peu de logique

Répondre à Fabre Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité