A la uneEconomie

GARD Le tourisme voit doubler son budget

C'est aux archives départementales du Gard que Gard Tourisme présentait ses nouvelles structures et son nouveau directeur. De gauche à droite, Patrick Malavieille, maire de la Grand-Combe et membre de Gard tourisme, Régis Lavina, le nouveau directeur, et Denis Bouad, président du Département et maintenant de Gard Tourisme (photo Véronique Camplan)

Avec un chiffre d'affaires évalué à 970 millions d'euros et 16 000 emplois directs et indirects, le tourisme est un secteur clé de l'économie gardoise. Cette nouvelle mouture de Gard Tourisme devrait apporter des moyens supplémentaires permettant d'assurer son développement.

Le comité départemental du Gard, fondé en 1975 et renommé Agence de tourisme et de réservation touristique en 2013, a régulièrement fait évoluer ses statuts. Pour faire face aux contraintes budgétaires qui affectent toutes les collectivités, une réflexion a été engagée et a conduit à la modification de statuts de Gard Tourisme pour mettre en place une nouvelle gouvernance dans laquelle les EPCI (établissement public de coopération intercommunale) et les communes classées stations de tourisme seront parties prenantes.

L'objectif étant de définir une stratégie marketing partagée et un plan d'action numérique, et de mutualiser des moyens financiers et les outils d'accompagnement des offices et des acteurs du tourisme.

Un nouveau directeur général

La nouveauté c'est une augmentation significative des moyens. La nouvelle version de Gard Tourisme percevra des subventions de l'Europe, de l'État, de la Région, du Département mais aussi des cotisations de ses nouveaux membres. Ces derniers étant les intercommunalités du département. Ils verseront un montant annuel correspondant à un euro par habitant. Ceci concerne les Communautés de communes et les communes classées stations de tourisme. Le Département quant à lui versera une somme égale à celle de l'ensemble des cotisations des intercommunalités. Résultat, les premières estimations portent le budget de fonctionnement à 3,2 M€ au lieu d' 1,5 M€.

La nouvelle structuration comprendra trois collèges chacun ayant un vice-président à sa tête. La présidence est assurée par Denis Bouad, président du Département, et c'est Philippe Pécout, ancien président de Gard tourisme, qui en assumera la première vice-présidence.

Tous ont pour mission de déterminer un positionnement clair et compréhensible pour l'ensemble du marché. Comprenons, de définir une identité forte pour le Gard et de mettre au point une stratégie de développement à la fois sur le territoire national et à l'étranger. Cette stratégie passera bien sûr par le e-marketing grâce à un référencement pointu et efficace.

Tout cela doit aller vite, très vite même car il n'est pas question pour Gard Tourisme de manquer la prochaine saison touristique. Il est prévu que le nouveau positionnement soit validé en conseil d'administration le 3 décembre prochain, l'idée étant d'arrêter un plan d'actions concrètement d'ici fin 2019.

Régis lavina, le nouveau directeur de Gard tourisme (photo Véronique Camplan)

Aux commandes de la mise en œuvre et de préconisations, un nouveau directeur général a été nommé. Régis Lavina sera chargé de manager les nouvelles ambitions de Gard Tourisme avec son équipe. Homme d'expérience, ce dernier a géré différentes structures touristiques en direction de la France et de l'étranger. Il a collaboré à des événements comme les championnats du monde de cyclisme, d'aviron, de ski, les Jeux Olympiques …

Créer de la richesse pour le Gard via le tourisme est sans conteste ce qui a motivé les intercommunalités à s'investir dans cette nouvelle mission. Un enjeu d'importance, des moyens supplémentaires et une vraie réflexion engagée. Il ne manque plus qu'à séduire un nombre croissant de touristes et à se préparer activement à les recevoir.

Véronique Palomar Camplan

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité