A la uneActualitésSociété

NÎMES Les festivités de fin d’année sont lancées !

Du 29 novembre prochain au 5 janvier 2020, la ville prendra des couleurs polaires.

Frédéric Pastor, Jean-Paul Fournier et Sophie Roulle (Photo Anthony Maurin).C’est une tradition qui n’en était pas une il y a un petit siècle… Depuis la mondialisation et la globalisation de la planète, les fêtes chrétiennes (qui étaient païennes par le passé) de Noël débarquent en ville et illuminent la cité de leurs fastes et de leurs décorations argentées.

Nîmes n’y échappe pas et du 29 novembre prochain au 5 janvier 2020, la Ville vous prend par la main et vous invite à découvrir un Noël polaire au cœur de l’Écusson. Les projections d’images monumentales auront bien lieu, la patinoire fait son retour sur le parvis de la Maison carrée et les déambulations et parades féeriques inonderont le centre-ville de leur joie de vivre.

« Exceptionnellement, cette année les fêtes s’étaleront sur plus d’un mois ! Nous faisons revenir la patinoire sur le parvis de la Maison carrée après trois ans d’absence. Nous avons eu la volonté de recréer une animation forte pour les commerçants du centre-ville, pour les Nîmois mais aussi pour les touristes car toutes les animations sont concentrées sur le centre-ville de Nîmes », précise d’emblée le maire Jean-Paul Fournier.

658 000 euros pour animer la ville

En effet, la municipalité joue gros et mise 658 000 euros sur les fêtes : 382 000 euros pour les festivités, 224 000 euros pour les illuminations, 17 000 euros pour le petit train de Noël, 15 000 euros pour la sonorisation du centre-ville et 20 000 euros pour la sécurisation. Commencer plus tôt devrait permettre de donner envie aux chalands de consommer, surtout s’ils sont guidés et accompagnés par des animations efficaces.

« C’est un mois féerique qui va débuter dans notre cité. 35 rues seront illuminées. Il y aura 330 décors, 192 arbres illuminés et les places d’Assas, Saint-Charles, Daguet, de la Madeleine, des Arènes et Jules-Guesde seront elles aussi animées avec des décors en 3D et grandioses », poursuit Frédéric Pastor, l’adjoint aux festivités.

Dans les faits, deux boîtes aux lettres destinées au Père Noël seront placées à la mairie et à la Coupole des halles, le petit train (touristique) de Noël fera le tour de l’Écusson et sera gratuit si le voyageur est allé chercher son billet chez un commerçant de centre-ville. Des manèges, chalets gourmands et la grande roue feront eux aussi partie des animations proposées.

Pour tous les goûts

Un concert de gospel sera organisé le 29 novembre sur le Parvis de l’église Saint-Baudile. Une parade de Noël composée de cinq chars et de 250 figurants nîmois déambulera les 7, 21 et 24 décembre dans les rues de la cité. Un spectacle pyrotechnique (Le Cercle de feu) est prévu le 21 à 18h et le spectacle aérien de clôture (À vélo vers le ciel) est programmé le 24 décembre à 18h au départ de la Maison carrée.

(Photo : archives Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Côté théâtre d’images, là aussi, on fait confiance aux fondamentaux en les adaptant aux contraintes économiques actuelles. Du 11 au 15 décembre, de 17h30 à 20h, place à la projection monumentales sur les murs des arènes, de la Tour de l’horloge et sur l’église Saint-Baudile. « Nous voulons créer des flux croisés pour alimenter les commerçants ! Les 14 et 15 puis les 21 et 22 décembre, les rues auront une animation musicale. Une nocturne sera organisée par les commerçants qui resteront ouverts jusqu’à 21h le 21 décembre », explique Sophie Roulle, adjoint au Commerce et à la Redynamisation du centre-ville.

(Photo : archives Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Du 21 décembre au 5 janvier, la patinoire accueillera, en plus du public, des spectacles sur glace. Tous les bénéfices seront reversés à des associations caritatives. Du vendredi 20 au mardi 24 décembre, de 8h à 20h, le stationnement sera entièrement gratuit en centre-ville. Ceci s'additionne avec les 2 heures offertes dans les parkings souterrains du centre-ville : Arènes - Coupole - Halles - Jean-Jaurès - Jardins de la fontaine - Maison carrée - Porte Auguste, les samedis après-midi à partir de 14h. En plus de tout cela, chaque quartier aura droit à sa petite animation personnalisée.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité