A la unePolitique

MUNICIPALES À Nîmes, le Parti socialiste se tourne vers les Écologistes

Jérome Puech, chef de file socialiste à la mairie de Nîmes pour les municipales de mars 2020 (Photo : Coralie Mollaret)

Face à l’impasse des discussions avec les communistes, les socialistes nîmois préfèrent un rapprochement avec le candidat soutenu par les Écologistes, Daniel Richard. 

Coup de théâtre dans la laborieuse union de la Gauche nîmoise. Depuis plusieurs mois - si ce n’est années - socialistes et communistes travaillent au rassemblement pour les élections Municipales nîmoises. Il faut dire que le scrutin, prévu les 15 et 22 mars, est inédit : la Droite divisée entre le maire sortant Les Républicains et son ex-adjoint centriste laisse une fenêtre de tir à la Gauche, qui a jadis géré la Ville.

« Ça fait neuf ans que le PS est devant le PCF aux élections ! »

Seulement la Gauche a un ennemi : elle-même ! « Nous, on refuse que la tête de liste de ce rassemblement soit communiste. Ça fait neuf ans que le PS est devant le PCF aux élections ! », pointe Jérôme Puech, leader socialiste pour ces élections. Réunis en assemblée générale, ce soir à la fédération, une majorité de militants nîmois (36 sur les 43 présents) ont validé un rapprochement avec le candidat Écologiste.

« Le PS et le PCF n’ont pas le vent en poupe. J’ai interrogé mes militants, les relais d’opinion nîmois… L’urgence aujourd'hui, c’est l’Écologie ! », justifie le Nîmois. Ce changement de cap marque un tournant dans les municipales nîmoises. Par ce vote, « nous ouvrons officiellement les discussions avec Daniel Richard, ainsi que les formations politiques, associatives et citoyennes déjà avec lui ou celles qui sont susceptibles de le rejoindre dans les heures à venir... », poursuit avec un léger suspense le socialiste. 

Dans cette même veine, Jérôme Puech assure que la liste conduite par Daniel Richard sera bien ancrée à Gauche : « Jean-Paul Boré ,qui a rejoint les Écologistes mais aussi la France insoumise qui n’exclut pas d’alliance avec eux sont bien à Gauche ! Notre simple présence apporte cette caution ! » Enfin, s’adressant aux communistes, celui-ci leur demande d'accepter « une rencontre avec Daniel Richard  pour envisager une seule et unique dynamique politique et citoyenne (...) Le PCF ne peut pas rassembler qu’eux-mêmes ! » Un vœu pieu en ce début d’année ? 

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com 

À lire dans notre édition de demain : LE 7h50 de Karine Voinchet : « Les communistes font du forcing ! »

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

1 commentaire sur “MUNICIPALES À Nîmes, le Parti socialiste se tourne vers les Écologistes”

  1. La liste des écologistes sera ancrée à gauche par la présence de . BORE ?? M. PUECH se moque éperdument des militants de gauche. M. BORE a mentionné, à plusieurs reprises, son adhésion au parti de M. Macron. Je ne pense pas que LREM soit considéré, au vu de ce qui se passe en France depuis Novembre 2018, où le peuple clame plus de justice sociale entre autres, un parti de gauche. Donc, M. PUECH, BORE et la tête de liste des Insoumis, attendez-vous à un grand nombre d’abstentions et un écœurement à l’égard des politiques. Vous rejoignez une des listes d’opportunistes !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité