A la uneActualité générale.

RODILHAN Bientôt un nouveau nom pour le centre de formations agricoles

(Le préfet du Gard en visite au centre de formations agricoles de Nîmes-Rodilhan ce lundi 13 janvier 2020. Photo : Stéphanie Marin - Objectif Gard.)

C'est un établissement en pleine mutation que le préfet du Gard a visité le lundi 13 janvier 2020. Une mutation due à la mise en application de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel" le 1er janvier 2019. 

À la tête du centre de formations agricoles Nîmes-Rodilhan, depuis septembre dernier, Éric Grognier a reçu ce lundi le préfet du Gard, Didier Lauga. L'établissement public local d'enseignement et de formation professionnelle agricoles (EPLEFPA*) qui regroupe le lycée Marie-Durand, le Centre de formation des apprentis (CFA) du Gard, le Centre de formation professionnelle et de promotion agricoles (CFPPA) ainsi que le domaine viticole de Donadille, est en pleine mutation.

"L'enseignement agricole, comme l'ensemble du secteur de la formation professionnelle, va évoluer, a précisé le directeur. La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel (promulguée le 6 septembre 2018 et mise en application le 1er janvier 2019, Ndlr) nous amène à nous transformer en campus."

Une transformation justifiée par la nécessité de répondre à l'évolution de la société et du marché du travail en apportant des réponses "à toutes les personnes, qu'elles soient jeunes ou moins jeunes, en s'adaptant à la mixité des publics, apprentis, adultes, jeunes en fonction des types de diplôme." Des actions sont déjà menées en ce sens, le préfet a pu le constater lors d'une démonstration d'élagage dans la cour du CFA.

Le préfet du Gard entouré du directeur du centre de formations agricoles Nîmes-Rodilhan et de son équipe de direction, de son président, Laurent Paillat, de Pascal Augier, directeur de la Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt, ainsi que d'André Horth, directeur de la Direction départementale des territoires et de la mer du Gard. (Photo : Stéphanie Marin - Objectif Gard)

Validé par le conseil d'administration, ce changement d'orientation, de philosophie se fera progressivement, avec le développement de nouveaux outils technologiques, pour faire de cet établissement un centre de ressources pour les professionnels et les territoires. "Demain l'établissement devra être plus présent encore pour accompagner les agriculteurs, les viticulteurs en termes d'expérimentation, a assuré Éric Grognier. Jusqu'à maintenant dans nos établissements, on se focalisait sur la formation. C'était notre première mission mais dans l'enseignement agricole on a d'autres missions notamment l'expérimentation, l'animation du territoire qui vont nous amener à évoluer."

(Photo : Stéphanie Marin - Objectifgard)

Une évolution qui s'accompagnera d'un changement de nom. L'objectif est de donner un nouvel élan au centre de formations agricoles Nîmes-Rodilhan en termes de communication. Depuis le mois de septembre des groupes de travail se réunissent pour réfléchir, entre autres sujets permettant le développement de l'établissement, sur ce point précis. "On a plusieurs pistes mais au final c'est le Conseil régional qui décidera après l'avis de notre conseil d'administration et du maire de Rodilhan (Serge Reder, Ndlr)", précise le directeur. D'ici la fin de l'année donc le nom générique EPLEFPA ne sera plus.

Stéphanie Marin

* L'EPLEFPA Nîmes-Rodilhan compte quatre pôles de compétence : Viticulture et productions, Eau et environnement, Aménagement paysagers, et Scientifique et Techno.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité