ActualitésPolitiqueSociété

NÎMES Décision reportée au 15 mars au sujet des squatteurs de la rue Pierre-Semard

Les soutiens des familles se sont rassemblés devant le palais de justice (photo Norman Jardin)

Onze familles vivent dans des locaux inoccupés rue Pierre-Semard, à Nîmes. Menacées d'expulsion, elles étaient convoquées au palais de justice ce lundi et une décision sera prise sur leur avenir le 15 mars.

Une cinquantaine de personnes s’est réunie ce lundi après-midi devant le palais de justice de Nîmes pour soutenir onze familles qui occupent depuis septembre 2019 des logements abandonnés, propriétés une filiale de la SNCF, rue Pierre-Semard. Les familles, originaires de Serbie, Tchétchénie, Maroc, Albanie et Géorgie, étaient convoquées par la justice aujourd'hui pour le jugement de la demande d’expulsion.

Leurs soutiens demandaient un logement digne, des titres de séjours et une relaxe en cas de condamnation. La décision de la justice, qui avait déjà reportée une première fois, a été une nouvelle fois repoussée cette fois au 15 mars. C’est ce que demandait l’association Droit au logement qui est partie prenante dans cette affaire et qui défend les familles concernées.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité