A la uneActualitésSports GardUSAM

USAM Revanchard, Nîmes fait le job à Créteil

Luc Tobie s'est démarqué en début de rencontre (Photo USAM)

Battu la semaine dernière face à Chambéry (32-28) et au match aller 25-22 par Créteil, Nîmes s'est repris dans le Val-de-Marne en s'imposant 29-26 à Créteil pour la 17e journée de Lidl Starligue. Les deux Égyptiens Sanad et Hesham ont encore signé une belle performance. 

Trois jours après la très belle performance réalisée à Berlin (34-34), Nîmes reprenait ce soir sa bataille pour la cinquième place. Après une entame équilibrée, les visiteurs prennent l'ascendant notamment grâce à Tobie qui se distingue (5-7, 12e). Sans avoir à forcer son niveau, l'USAM maîtrise son sujet. Au vice, Guigou obtient un penalty que Sanad transforme. Les Gardois en profitent pour faire directement le trou et prendre le large (5-11, 19e).

Rapidement, ils augmentent leur avance de six buts sans que les locaux ne montrent la moindre réaction. Les Cristoliens restent pendant près de huit minutes sans trouver la faille avec un compteur bloqué à cinq buts. À sept mètres et à la conclusion d'un mouvement collectif, Sanad fait mouche durant cette période. Aussi vite que l'USAM est montée, elle va redescendre. Les Gardois ne parviennent pas à pérenniser leur avance et relancent totalement leur adversaire.

Un 6-1 encaissé en huit minutes

Pendant quatre minutes, Nîmes ne dépasse pas les 12 réalisations. Créteil profite des arrêts de son dernier rempart Soyez devant Tesio et Sanad à sept mètres, pour reprendre confiance et revenir dans la partie à une unité de la Green team (11-12, 26e). L'USAM accuse le fait d'avoir baissé de pied et encaisse un 6-1. Hesham de loin met fin à la disette gardoise. Les hommes de Franck Maurice réussissent néanmoins à conserver l'avantage à la pause (13-15).

Mohammad Sanad est de nouveau le meilleur buteur nîmois ce soir (Photo USAM)

Ces derniers restent en tête au début du deuxième acte en prenant jusqu'à quatre buts d'avance (15-19, 35e). Mais Nîmes n'accélère pas suffisamment le rythme pour lâcher l'avant-dernier du classement. Les Cristoliens maintiennent le suspense en restant au coude au coude. Dans cet enchaînement de rencontres, le coach gardois fait aussi tourner au poste de gardien avec la rentrée de Gouaze, qui a célébré ses premières minutes en championnat à 18 ans, à la place de Desbonnet.

Desbonnet décisif en fin de match

Dans le dernier quart d'heure de la partie, la Green team passe la vitesse supérieure pour se diriger vers un succès mérité. Après une longue passe de Desbonnet, Vincent met à l'abri les siens avec un but dans le pur style nîmois (23-26, 49e). Dans ce money time, c'est le dernier rempart usamiste qui se met en évidence avec onze arrêts réalisés au total ce soir. Desbonnet permet à son équipe d'envisager sereinement la fin de partie. L'inefficacité de Créteil contraste avec la réussite nîmoise avec un dernier but signé Hesham.

L'arrière égyptien a encore signé une performance remarquée tout comme son compatriote Sanad, dans la lignée de ce qu'ils ont montré mardi en Allemagne. Avec cette victoire, Nîmes est toujours en course pour finir dans le Top 5 et repart sur une nouvelle dynamique après la défaite face à Chambéry (32-28). Place maintenant au repos avant une double confrontation en Coupe d'Europe mardi face à Bucarest et mercredi contre Berlin pour assurer la qualification en 8e de finale.

Corentin Corger

Lidl Starligue. 17e journée. Max-Schmeling-Halle. Créteil - USAM Nîmes Gard 26-29 (mi-temps : 13-15). Palais Des Sports R.Oubron. Arbitres : M.M Artes et Bolla. Rencontre disputée à huis-clos. Deux minutes à Créteil : Pintor (10e), Benezit (12e), Sissoko (24e), Carabasse (23e, 28e). Deux minutes à Nîmes : Dupuy (5e), Tobie (28e, 39e), Acquevillo (38e). 

Créteil : Soyez (6 arrêts sur 30 tirs), Robin (1 arrêt sur 6 tirs); Anzuini (1/3), Carabasse (1/2), Borragan (1/7), Kervadec (2/5), Aman (2/4), Molinie (6/9), Pintor, Benezit, Sissoko (3/7), Diarrassouba-Calves, Borges (2/2), Josile, Deen, Rigault (7/7). Entraîneur : Pierre Montorier. 

USAM : Desbonnet (11 arrêts sur 35 tirs), Gouaze (0/1); Derisbourg, Rebichon, Salou (3/4), Nyateu (2/3), Joblon, Dupuy (1/2), Tesio (0/3), Guigou (1/1), Tobie (2/2), Acquevillo (4/7), Nieto, Hesham (7/9), Vincent (2/3), Sanad (7/8).  Entraîneur : Franck Maurice. 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité