A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce jeudi 25 février

Pablo Martinez n'est apparu que sept fois cette saison en Ligue 1 (Photo Corentin Corger)

Découvrez l'essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos !

Nîmes Olympique

Reverra-t-on Martinez ? Depuis la 13e journée de Ligue 1, soit le 29 novembre dernier, Pablo Martinez n'a plus disputé une seule minute de jeu sous le maillot du Nîmes Olympique. Le défenseur central a d'abord souffert d'une fracture du sacrum, un os du bassin. Son dos est rétabli mais c'est désormais le genou qui l'éloigne des terrains. L'ancien Uzétien aurait dû retrouver la compétition face à Nice (défaite 3-1) en Coupe de France, le 10 février, mais son genou a gonflé. Du cartilage se balade à l'intérieur. Il aurait également subi des infiltrations. Des complications qui portent son absence au minimum à un mois et demi. Hier, c'est accompagné de béquilles qu'il était présent au stade des Costières pour assister à la troisième victoire consécutive des Crocos face à Lorient (1-0). Si tout se passe bien, Martinez devrait revenir mi-avril où il resterait alors cinq journées de championnat qui se termine le 23 mai. Le défenseur a peut-être déjà fait ses adieux avec cette saison 2020/2021.

Andrés Cubas devrait pouvoir rejouer ce dimanche face à Nantes (Photo Anthony Maurin).

Avec Cubas et Alakouch, peut-être Deaux. Hier soir, il y avait quasiment un onze de départ assis en tribune pour encourager les Nîmois tellement le NO est touché par les blessés. Présents hier dans le groupe mais sans entrer en jeu, Cubas et Alakouch devraient être aptes pour débuter dimanche face à Nantes (15h) pour la 26e journée de Ligue 1. Les deux joueurs se sont encore entraînés à part ce matin mais ils n'ont ressenti aucune gêne. Deaux a travaillé aussi avec eux mais ce n'est pas sûr que le milieu de terrain, embêté par ses deux mollets, puisse être à 100% ce dimanche. Sous le soleil de la Bastide, où quelques enfants ont attendu devant le portail pour féliciter les joueurs après leur victoire, les titulaires ont eu droit à une séance légère avec de la course et des petits exercices. Un autre retour est proche, c'est celui du deuxième gardien Dias, remis d'une fracture à la main et qui doit réintégrer l'entraînement collectif la semaine prochaine.

L'entraîneur Pascal Plancque a reçu un courrier de la part des supporters (Photo Anthony Maurin).

Lettre à Plancque. À la veille du match contre Lorient, les Gladiators ont remis une mystérieuse enveloppe à Pascal Plancque. Il s’agirait d’un courrier personnalisé adressé aux joueurs. Privés de tribune depuis le début de saison, les supporters nîmois doivent faire preuve de créativité pour instaurer une relation de proximité avec leur équipe et lui signifier leur indéfectible soutien. La méthode a semble-t-il plu à Baptiste Reynet qui a eu une pensée pour eux conférence de presse mercredi soir : "On est contents de ce qu’ils font pour nous à chaque match. Je voulais leur tirer mon coup de chapeau."

OAC

J-9 avant le grand défi. Qualifié en 16e de finale de la Coupe de France, l’Olympique Alès en Cévennes connaît déjà son adversaire : le Montpellier Hérault Sport Club de Téji Savanier, pensionnaire de Ligue 1. Désormais, les Cévenols savent la date de leur grand défi. La rencontre, qui se disputera à huis-clos au stade Pibarot, a été programmée au samedi 6 mars prochain à 14 heures 15 par la Fédération française de football. Le match devrait être diffusé sur le canal 2 de la chaîne Eurosport. Un match qui aura lieu huit jours avant le derby entre Nîmes et Montpellier, le 14 mars à 13 heures au stade des Costières pour la 29e journée de Ligue 1.

USAM

Rémi Desbonnet devrait participer au Tournoi qualificatif olympique avec la France (Photo Anthony Maurin)

Trois Nîmois au TQO ? Ce matin, Guillaume Gille, sélectionneur de l'équipe de France, a dévoilé sa liste des 24 joueurs retenus pour participer au stage de préparation au Tournoi qualificatif olympique qui débute le vendredi 5 mars à la Maison du handball à Créteil. Sur les 18 joueurs qui seront présents, les autres évoluant à l'étranger arriveront plus tard, on retrouve trois Usamistes : Guigou, Acquevillo et Desbonnet. Tous trois avaient déjà participé au Mondial en Égypte où la France avait terminé quatrième. En tant que capitaine, Guigou est assuré de participer au TQO, qui aura lieu du 12 au 14 mars. Auteur encore hier soir d'une performance remarquée avec 16 arrêts réalisés, malgré la défaite contre Berlin (22-24), Desbonnet marque des points et profite de l'absence de longue durée de Pardin pour faire partie des trois gardiens convoqués. En revanche, avec notamment le retour de blessure de Prandi, la concurrence s'annonce rude pour Acquevillo au poste d'arrière gauche pour être intégré dans la liste finale.

Tennis

Avant de perdre face à David Goffin, l'Anduzien avait battu Lucas Pouille à l'Open Sud de France (Photo J.B Autissier - Panoramic)

Bonzi passe tout près de l’exploit. Opposé au Belge David Goffin, 15e mondial, à l’Open Sud de France de Montpellier, Benjamin Bonzi n’était pas loin de la plus belle victoire de sa jeune carrière. Après avoir battu Lucas Pouille au premier tour (7/6, 6/2), l’Anduzien rentre sur le court sans complexe face à l’un des cadors du tennis mondial. Solide en retour et profitant du service défaillant du Belge, Bonzi empoche le premier set, 6/4. Mais Goffin n’est pas parmi les meilleurs mondiaux depuis si longtemps pour rien et se rebelle dès le début de la seconde manche en remportant les quatre premiers jeux. Et si Bonzi parvient à rééquilibrer les débats, son retard est trop important pour espérer l’emporter en deux sets. Dans la troisième manche, le Belge fait encore la course en tête en breakant rapidement le Gardois. Mais très accrocheur, Bonzi revient à hauteur puis bascule en tête :  5/4. Goffin a dû alors faire parler l’expérience pour finalement s’imposer 4/6, 6/4, 7/5. La plus belle performance en carrière de Benjamin Bonzi reste donc sa victoire lors de l’édition 2017 de Roland Garros contre Daniil Medvedev, aujourd’hui troisième mondial mais à l’époque classé 65e. Mais vu la forme actuelle du Gardois, celle-ci risque d’être rapidement améliorée.

 

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité