A la uneActualité générale.Actualités

NÎMES (Vidéo) Tirs de mortiers d’artifice contre les CRS hier soir au quartier du Chemin Bas

Ils étaient absents depuis une dizaine de jours de la capitale gardoise. C'était donc le grand retour des CRS hier soir dans les rues de Nîmes.

Des policiers qui ont eu un comité d'accueil particulier... Vers 18h40, mercredi, le fourgon des CRS traverse le quartier du chemin bas d'Avignon, à hauteur de la rue Pierre-Brosselette, lorsque des feux d'artifice illuminent le secteur. Des tirs de mortiers d'artifice précisément. Le véhicule des forces de l'ordre est pris pour cible à plusieurs reprises, pendant ce temps une habitante du quartier filme la scène (voir vidéo ci-dessous). Il n'y a pas eu de blessé et pas de dégâts, mais une enquête est ouverte pour "violence sur dépositaire de l'autorité publique".

Selon un policier nîmois, c'est la première fois que ce type d'engin est envoyé sur les forces de l'ordre au Chemin Bas. Il y a déjà eu des précédents à Nîmes, mais sur les secteurs de Pissevin-Valdegour. Il faut noter que, au niveau national, les forces de l'ordre ont été plusieurs fois la cible  des mortiers d'artifice dans les quartiers sensibles, avec notamment un commissariat de police qui avait été attaqué de la sorte il y a quelques semaines en région parisienne.

 Abdel Samari (avec B.DLC)

 

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

3 réactions sur “NÎMES (Vidéo) Tirs de mortiers d’artifice contre les CRS hier soir au quartier du Chemin Bas”

  1. Les policiers ne veulent plus d’affrontement avec ces délinquants et laissent faire par peur d’être critiqués, taxés de racistes ou accusés de violences policières. L’état à créé cette situation ! Ils suffirait d’ordres clairs et précis pour rétablir l’ordre. Expliquer que, s’ils s’en prennent aux forces de l’ordre, c’est à leurs risque et périls. Si les délinquants sont blessés, qu’ils se taisent et assument. Marre de toutes ces personnes qui défendent l’indéfendable !

  2. Dans le cadre de l’ANRU, de la politique d’accueil, de la répartition des migrants sur l’ensemble du territoire … je souhaite bon courage aux communes qui, jusqu’à présent, avaient un taux de délinquance dérisoire ou lorsque le pouvoir partage au mieux l’insécurité.
    Drôle de politique en vérité.

    Conseiller R.N Nîmes

    1. Quel rapport y-a-t-il avec les migrants ? A part entretenir l’amalgame et diffamer vous savez faire autre chose ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité