A la uneNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce vendredi 30 avril

Le capitaine Renaud Ripart sera bien présent face à Reims (Photo Anthony Maurin).
Andrés Cubas sera à nouveau absent face à Reims (Photo Anthony Maurin).

Découvrez l'essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos !  

Nîmes Olympique

Ripart présent, Cubas absent. Pour la réception de Reims ce dimanche à 15h (35e journée de Ligue 1), où la victoire est indispensable pour Nîmes Olympique afin de croire encore à la place de barragiste, Pascal Plancque pourra compter sur la présence de Renaud Ripart. Malgré le coup impressionnant reçu à Lens dimanche dernier et six points de suture posés sur l'arcade, le capitaine des Crocos est apte pour affronter les Champenois. Il s'est entraîné presque normalement en cette fin de semaine, il avait simplement pour consigne de ne pas faire de tête. Même si son arcade est toujours bleutée, elle a bien dégonflé et sa vue est dégagée. Ce matin, les Crocos ont fait une séance légère avec un footing, un "taureau" et du travail devant le but pour les attaquants. En revanche, Andrés Cubas est absent pour une troisième rencontre consécutive. Le milieu, touché à la cuisse, n'est pas encore prêt à reprendre et pourrait faire son retour pour le déplacement à Metz. L'international paraguayen s'est entraîné à part toute la semaine en compagnie d'Anthony Briançon dont on ne connaît pas encore la date de retour. Clément Depres, qui a participé à toute la séance collective ce vendredi, et Pablo Martinez sont également forfaits.

Deux absents et deux incertains à Reims. Les défenseurs rémois Faes et Konan sont suspendus et manqueront le déplacement à Nîmes. Le milieu de terrain Munetsi, qui peut dépanner en défense centrale, est quant à lui en phase de reprise et incertain. Comme au match aller, c’est le jeune Serbe Maresic qui pourrait donc débuter en charnière aux côtés du capitaine Abdelhamid. Touché à la voûte plantaire, Doumbia est lui aussi incertain. "Nîmes s’appuie beaucoup sur son côté gauche, il faudra être très vigilant, a déclaré David Guion en conférence de presse. Ferhat et Ripart sont leurs joueurs clés, il faudra les contenir."

Michel Estevan a tout connu au cours de sa carrière d'entraîneur. (Photo Maxppp)

Le retour aux sources d’Estevan. L’ancien Crocodile revient à ses premiers amours puisqu’il vient de s’engager avec l’AC Arles au poste d’entraîneur pour la saison 2021-22. Michel Estevan (59 ans) est connu dans le Gard pour avoir porté le maillot du Nîmes Olympique entre 1980 et 1982 (1 match), mais surtout pour sa carrière d’entraîneur. C’est lui qui avait fait monter le Stade Beaucairois en National à l’issue de la saison 2001-02. En 2005, il devient une première fois le coach de l’AC Arles en CFA 2, qui devient Arles-Avignon, et qu’il fait monter en Ligue 1 en 2010. Depuis Michel Estevan est passé, avec moins de succès, à Boulogne, Fréjus Saint-Raphaël, Châteauroux, Montélimar et Tours. La saison prochaine il sera à la tête de l’ACA en Régionale 2 (7e échelon français) pour, pourquoi pas, que l’histoire se répète.

USAM

Les retrouvailles entre Nîmois et Istréens vont devoir encore attendre (Photo USAM)

Istres-USAM reporté. Initialement prévu le 8 mai, le match entre Istres et l'USAM a été reporté à une date ultérieure sur demande du club bucco-rhodanien. En effet à cause de l'obligation d'observer une semaine d'isolement pour les personnes revenant d'un pays hors UE, Istres a demandé le report pour un de ses joueurs parti durant cette trêve internationale. Malgré le fait qu'il y ait encore des matches en retard à disputer, la commission d'organisation des compétitions de la LNH a accepté le souhait des Istréens. Un accord sans doute aussi dans une volonté de permettre aux clubs de finir la saison en disputant le maximum de rencontres avec du public puisque ce match ne pourra pas se jouer avant le 19 mai. Privé de ses deux Égyptiens, Hesham et Sanad, qui rentrent dimanche après avoir effectué un stage avec leur sélection, Nîmes aimerait du coup que le match en retard prévu le mercredi 5 mai face à Cesson-Rennes soit lui aussi reporté. La covid-19 a décidément bien chamboulé cette saison. Chez les U19, Joblon, Derisbourg, Vincent, Queiros et Timpeira ont dû rentrer dès mardi de leur stage avec l'équipe de France pour s'isoler à cause d'un cas de covid dans l'effectif.

Audrey Ranc (adjointe aux sports), Rémi Nicolas (maire de Marguerittes), Julie Dazet et Christophe Chagnard (photo Mathieu Laurent)

Chagnard en visite à Marguerittes. Non l’ancien ailier droit de l'USAM et entraîneur du HBCN ne s’est pas engagé avec le CS Marguerittois Handball. Christophe Chagnard est aujourd’hui le coach de l’équipe féminine de Mérignac, classée 13e sur 14 en Ligue Butagaz Énergie, la première division féminine de handball. Les Girondines jouaient mercredi soir à Toulon et à l'aller elles ont fait une halte à Marguerittes. Cet arrêt n’est pas dû au hasard car Christophe Chagnard y compte de nombreux amis. Rappelons que le gymnase local porte le nom de Michel Mazel, le père de l’ancien Usamiste Christophe Mazel. À l’occasion de ce passage dans le Gard, l’entraîneur de Mérignac et la capitaine Julie Dazet ont rencontré Rémi Nicolas, le maire de Marguerittes et président du club local, et lui ont offert un maillot. Cette petite pause a porté bonheur au MHB qui s’est imposé dans le Var 29-26.

Tennis

Bonzi file en demi. Le tennisman Anduzien poursuit sa belle semaine tchèque. Engagé au Challenger d’Ostrava où il est tête de série n°3, Benjamin Bonzi tient son rang et n’a toujours pas perdu le moindre set. Le Gardois, 126e mondial, s’est tranquillement imposé ce matin contre l’Australien Marc Polmans, 147e à l’ATP, 6/4 6/2. En demi-finale ce samedi, Benjamin Bonzi affrontera l’ex-espoir du tennis suédois Elias Ymer, qui pointe au 193e rang. Il tentera d’accrocher sa troisième finale de la saison en Challenger. Quoi qu’il en soit, Bonzi est assuré d’atteindre lundi son meilleur classement en carrière, au pire autour de la 122e place.

 

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité