A la uneActualitésGardSanté

CORONAVIRUS Le nombre d’hospitalisations augmente dans le Gard

Au service réanimation au CHU de Nîmes. (Photo Romain Cura/ObjectifGard)

Comme chaque mardi et chaque vendredi, l’Agence régionale de la santé Occitanie (ARS) communique les chiffres de la pandémie de coronavirus dans la région et le département. 

Des chiffres encore en hausse au niveau régional ce mardi, une hausse faible mais existante : 1 234 hospitalisations sont en cours en Occitanie, soit 15 de plus que vendredi, et parmi elles, 308 sont en réanimation ou en soins critiques (+3). En tout, 4 944 personnes ont perdu la vie des suites du covid dans les hôpitaux de la région, c’est 38 de plus en quatre jours. 

Au niveau départemental, les chiffres sont aussi à la hausse, avec ce soir 176 personnes hospitalisées, c’est 8 de plus en quatre jours, dont 46 personnes en réanimation (+3, les 3 enregistrées au niveau régional). Le Gard déplore désormais 691 décès en milieu hospitalier depuis le début de la pandémie, c’est 6 de plus en quatre jours. 

Au niveau régional, le nombre de cas dépistés sur les sept derniers jours poursuit sa baisse, et est désormais de 13 088, contre 15 320 vendredi. Idem pour le taux de positivité des tests pratiqués en région sur les sept derniers jours, dont le chiffre est en sensible baisse (440 000 contre 473 400 vendredi), taux qui passe de 3,6 % vendredi à 3,1 % ce soir. 

Enfin, la barre des 8 millions de doses approche : depuis le début de la campagne vaccinale en janvier, 7,8 millions de doses ont été injectées en Occitanie, soit 4,3 millions de personnes. Au total ce soir, 85,8% de la population qui peut être vaccinée (les plus de 12 ans) a déjà bénéficié d’une première dose de vaccin. Parmi elle, 66 % des jeunes de 12 à 17 ans ont reçu au moins une dose de vaccin.

Th.A

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité