A la uneNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT L’actualité sportive de ce jeudi 9 septembre

Andrés Cubas ne sera pas disponible pour le déplacement à Grenoble (Photo Anthony Maurin)
Tout l’espace existant derrière ce portail va être dédié à l’équipe professionnelle (Photo Norman Jardin)

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

Des travaux à la Bastide. Avec l’instauration d’un centre de formation sans agrément, au rabais, la quinzaine d’apprentis footballeurs licenciés au NO dorment désormais au sein de l’internat de l’Institut Emmanuel d’Alzon où ils suivent les cours. Ainsi, c’est tout un bâtiment au domaine de la Bastide qui est actuellement vide. Mais Rani Assaf a un projet pour réhabiliter ce site. En effet, le président a prévu à court terme de réaliser quelques travaux dans les chambres situées à l’étage pour les mettre à disposition du groupe professionnel. Au rez-de-chaussée, c’est toute la cuisine et un grand espace restauration qui vont être réaménagés. Ainsi, les jours de match au stade des Costières, les joueurs pourront se mettre au vert au centre d’entraînement pour déjeuner, y faire la sieste, et n’auront plus besoin d’aller à l’hôtel. Un équipement notamment attendu par le cuisinier du club qui, pour l’instant, fait office d’agent de sécurité les jours où l’entraînement est ouvert au public.

Cubas absent à Grenoble. On ne voit pas comment Andrés Cubas pourrait être sur le terrain samedi à Grenoble (19h), pour la 7e journée de Ligue 2, à moins d’un miracle. D’abord parce que sa sélection du Paraguay joue face au Venezuela demain soir en qualification de la Coupe du Monde et, de plus, car il est blessé. Hier, un média paraguayen a repris les propos du sélectionneur, Eduardo Berizzo, qui évoquait la blessure du milieu nîmois : « Andrés a été blessé à l’adducteur, avant d’arriver ici et ne peut participer à aucun des trois matchs. » À en croire ses propos, Cubas, qui avait disputé l’intégralité du dernier match face à Caen (0-0), se serait donc rendu blessé en équipe nationale où logiquement il n’est apparu sur aucune feuille de match. En fonction de l’état de sa blessure, celui que l’on surnomme « Pulpo » pourrait ne pas être rétabli à temps pour affronter Amiens (le 18 septembre) et le Paris FC (le 21 septembre).

Les obsèques de Jean-Pierre Adams. Ce lundi, Nîmes Olympique a été marqué par la disparition de Jean-Pierre Adams qui a porté à 84 reprises les couleurs du club de 1970 à 1973. La carrière de ce défenseur qui formait « la garde noire » en équipe de France avec Marius Trésor s’est soudainement arrêtée le 17 mars 1982 lorsqu’il a été plongé dans le coma à cause d’une erreur d’anesthésie après une banale opération du genou. Il a vécu 39 ans dans un état végétatif avant de décéder au CHU de Nîmes où il était hospitalisé depuis une semaine. Ses obsèques auront lieu demain, à 15h à l’église de Caissargues, commune où il résidait.

USAM

Dimanche, le public va retrouver le Parnasse (Photo Anthony Maurin)

L’USAM partenaire de la Ville. Du 11 au 25 septembre, la ville de Nîmes organise une collecte de dons de produits d’hygiène destinée aux 10 000 femmes nîmoises estimées en situation de précarité qui souffrent d’un accès à l’hygiène corporelle. Lors du premier match de championnat dimanche face à Saran (15h), l’USAM Nîmes Gard a décidé d’être partenaire de cette opération en proposant au public de participer en amenant des savons, gels douche, shampoings, crèmes corporelles, serviettes hygiéniques ou encore rasoirs. Les produits collectés seront livrés aux associations qui en assureront la distribution. Pour cette rencontre, des places sont encore disponibles sur la billetterie en ligne sur le site : usam-nimesgard.fr

Tennis

Pour son premier Challenger, Clément Chidekh crève l’écran (Photo Boris Boutet)

Chidekh brille à Cassis. Du côté de Cassis, le jeune tennisman nîmois, Clément Chidekh, qui a gagné 1 200 places au classement mondial ATP en quelques semaines, participe à son premier tournoi Challenger. Et ça se passe très bien pour le joueur de 20 ans, classé 702e mondial, qui s’est qualifié pour les quarts de finale où il affrontera Lucas Pouille (133e joueur mondial) demain. Clément a déjà réussi l’exploit de battre Cazaux, finaliste en 2020 de Roland Garros en Juniors et le Japonais Moriya (260e mondial) qu’il a battu facilement 6/0, 6/3. Une véritable prouesse pour celui qui n’avait pas encore intégré le top 2 000, il y a trois mois. Concernant Benjamin Bonzi, tête de série numéro une de ce tournoi, il est encore en train de batailler face à Galarneau pour se hisser en quart de finale, quelques jours après avoir remporté son quatrième Challenger de sa carrière.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité