ActualitésBagnols-UzèsPolitique

GARD RHODANIEN Le député Anthony Cellier réunira les patrons d’EDF, Orano et du CEA le 8 octobre

Le député de la troisième circonscription du Gard Anthony Cellier (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le vendredi 8 octobre, Anthony Cellier, député de la 3ème circonscription du Gard et président du Conseil supérieur de l’énergie, organisera les premières rencontres entre les élus de la vallée du Rhône et les représentants de la filière nucléaire française. 

Le député explique que « la filière nucléaire va devoir poursuivre de nombreuses transformations dans les prochaines années : prolongation de la durée de vie des centrales, baisse de la part du nucléaire dans le mix électrique, développement de nouvelles générations de réacteurs, recherche, multi- recyclage, maintien des compétences… » 

Il poursuit en estimant que « Les enjeux industriels, d’indépendance énergétique, de coûts maitrisés, ou de baisse des émissions carbone qui s’y rattachent se joueront au cœur des territoires. Anticiper ces transformations et leurs conséquences en matière de développement économique, d’environnement, d’emplois ou de fiscalité, ne peut se faire qu’avec les élus des territoires et les acteurs économiques. » 

Ainsi, pendant cette journée, Anthony Cellier sera accompagné de Jean-Bernard Lévy, président-directeur général du Groupe EDF, Philippe Knoche, directeur général d’Orano et François Jacq, administrateur général du CEA, et les représentants des régions Auvergne-Rhône-Alpes, Occitanie, Provence-Alpes-Côte-d’Azur, « afin d’aborder ces thématiques structurantes pour l’avenir énergétique de la France ». 

« L’énergie et notamment le nucléaire nécessitent une anticipation de long terme, explique le parlementaire. En 2023, lors de l’examen de la future loi quinquennale de l’énergie, introduite dans la loi énergie-climat dont j’ai été rapporteur, la France devra faire des choix structurants pour son avenir énergétique. Il est temps d’aborder de manière sereine et constructive ce que sera le nucléaire de demain. » 

Une visite du future laboratoire d’isotopes stables d’Orano Tricastin, puis de Cyclife à Codolet et enfin une conférence sur l’avenir du nucléaire sont au programme. 

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité