Alès-CévennesSports GardVidéo

ALÈS La Nuit du K1 fait son grand retour dans les arènes du Tempéras (vidéos)

Les combattants de la Nuit du K1 et leurs entraîneurs sur le ring du Punch Insertion Cévenol. (Photo Corentin Migoule)

Créée au début des années 2000, la Nuit du K1 fait son retour aux arènes du Tempéras d’Alès le samedi 11 juin, après deux ans d’absence. Organisée par le Punch insertion cévenol, elle fait la part belle aux compétiteurs alésiens, dont Sofiane Hadj-Brahim, fils de l’ancien champion du monde de kick-boxing, Kamel Hadj-Brahim.

Ils ont rongé leur frein pour revenir plus conquérants que jamais après deux années confinées dans leur salle de la rue Marcel-Paul. Les dirigeants du Punch insertion cévenol s’apprêtent à livrer la nouvelle édition de la Nuit du K1, événement sportif créé au début des années 2000. Le samedi 11 juin prochain, pas moins de 17 combats sont au programme de la manifestation organisée par la famille Hadj-Brahim avec l’aide de Laurent Raoux, entraîneur du club. « Il y a un peu plus d’Alésiens que d’habitude car on a choisi de mettre à l’honneur les locaux en faisant participer les clubs « amis » des alentours pour cette vraie fête du sport », justifie le dernier nommé, qui prépare ses athlètes à la dure sous le regard protecteur de Mohamed Ali (notre photo).

Parmi eux, le kick-boxeur professionnel Sofiane Hadj-Brahim, 29 ans, impatient d’en découdre face à Alili Abbes, six mois après son dernier affrontement lors de l’Alès Fight Night au parc des expositions de Méjannes-les-Alès : « J’avais combattu en étant blessé à la cheville donc j’étais content que ça se termine vite », se souvient l’Alésien, particulièrement expéditif pour disposer de Victor Bas avant la fin de la première reprise. Et d’ajouter : « Je me prépare de sorte que l’entraînement soit plus dur que le combat. Quand tu combats dans ta ville, il ne faut pas seulement gagner. Il faut gagner avec la manière ! »

« On va se rentrer dedans »

Le second combat professionnel de la soirée opposera Clément Adrover à Lucas Montagne dans la catégorie des -60 kg. Licencié au club Savate de Saint-Christol-lez-Alès, le double champion de France de boxe française, Teddy Breysse, relèvera un nouveau défi en s’alignant pour la deuxième fois de sa carrière en kick-boxing. En plus de trois combats en classe A, huit affrontements en classe B (réservée aux combattants débutants) seront proposés au public des arènes du Tempéras, dont ceux mettant en évidence deux jeunes compétiteurs du club Alès MMA à l’occasion de leur première montée officielle sur un ring.

« Il n’y aura pas de calculs », prévient Logan Benyahia. Et d’enfoncer : « C’est le premier combat, il ne faut pas faire dans la demi-mesure. On va se rentrer dedans ! » Ainsi, la soirée qui s’amorcera par un combat d’exhibition mettant à l’honneur la toute jeune Melyana, licenciée du club Louis-Aragon d’Alès, s’annonce prometteuse pour les amoureux du sport qui en auront assurément pour leur argent.

Corentin Migoule 

La Nuit du K1, aux arènes du Tempéras d’Alès, le samedi 11 juin, dès 19 heures. Ouverture de la billetterie le 11 juin à partir de 15 heures : 15€ dans les gradins, 25€ en bord de ring. Préventes déjà disponibles (12€ et 20€) au 06.27.13.08.96.

Nos interviews vidéos :

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité