A la uneGardPolitique

DÉPARTEMENT La présidente Françoise Laurent-Perrigot accède aux revendications des pompiers

Les pompiers du Gard ont manifesté hier en rejouant la scène de Jeanne d’Arc, vendue aux Anglais. Une référence au nom de famille du directeur du Sdis, Jean-Michel Langlais (Photo : Coralie Mollaret)
Hier, le syndicat Sud a brûlé symboliquement un mannequin pompiers sur l’avenue Feuchères (Photo : Coralie Mollaret)

Principal bailleur de fonds du Sdis (Service départemental d’incendie et de secours), la présidente du Département a accepté de recruter 50 pompiers professionnels supplémentaires d’ici 2028. 

« C’est une victoire ! », se réjouit le responsable du syndicat Sud, Nicolas Nadal, au sortir de son entrevue avec la présidente du Conseil départemental du Gard, Françoise Laurent-Perrigot. Ce mardi, avenue Feuchères, 350 pompiers – selon les syndicalistes – ont manifesté pour réclamer plus de moyens matériels et humains. Dans le viseur des grévistes : « L’application de l’accord du 3 mai 2021 qui prévoit l’embauche de 50 pompiers professionnels en plus. »

Après une rencontre d’une heure avec Françoise Laurent-Perrigot, la présidente a convenu d’un accroissement d’effectif de 50 pompiers professionnels supplémentaires, portant l’effectif à 750 d’ici 2028. « Aujourd’hui, nous ressentons une entière satisfaction du syndicat Sud de part sa mobilisation mais aussi en raison de la prise de conscience du Département concernant les difficultés opérationnelles que nous rencontrons », poursuit Nicolas Nadal. 

Un accord signé a été pris par l’exécutif qui soumettra prochainement l’accord à l’ensemble des élus départementaux. La Gauche étant désormais en majorité absolue, nul doute que cette décision devrait passer comme une lettre à la poste. 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité