A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

LA MINUTE SPORT L’actualité sportive de ce mercredi 21 septembre

Les quatre pylônes du stade des Antonins ont été posés (Photo Norman Jardin)

 

Scotty Sadzoute et les Nîmois retrouvent Toulouse vendredi en match amical [Photo via MaxPPP]
Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l’actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

L’éclairage posé. Les travaux continuent d’avancer au stade des Antonins. Samedi dernier, les quatre pylônes ont été posés à chaque coin du stade permettant d’éclairer l’enceinte nîmoise les jours de match. En revanche, ils ne seront raccordés à l’électricité qu’en novembre. Hier, le terrassement de la pelouse a débuté et l’arrosage automatique doit encore être installé. « Il y aura du concret la semaine prochaine », assure Rani Assaf qui espère voir débuter rapidement les travaux d’installation des gradins. Retardé à cause des intempéries, le béton va aussi pouvoir être coulé sur l’emplacement de la tribune sud face à la future halle des sports, du côté de l’avenue Claude-Baillet. Malgré cinq jours de retard sur le calendrier, le président nîmois reste optimiste pour voir les Crocos inaugurer ce stade des Antonins le 26 décembre contre Guingamp : « S’il n’y a pas de grosses pluies, on sera dans les temps. »

Toulouse à huis clos. Un temps envisagé au Stadium, le match amical contre Toulouse se jouera (vendredi à 11h30) finalement sur terrain annexe et à huis clos. « L’idée est que ce match nous prépare pour le match du Paris FC. Ce ne sera pas une rencontre pour donner du temps de jeu à ceux qui sont en retard ou en réathlétisation. Nous ne sommes pas au mois de juillet où l’on distribue du temps de jeu à tout le monde », précise Nicolas Usaï. On peut donc en déduire que le onze qui débutera contre le TFC sera aligné face au PFC, le 1e octobre pour la 10e journée de Ligue 2. L’entraîneur nîmois devrait permettre à Nasser Djiga de jouer quelques minutes sous ses nouvelles couleurs. Car bonne nouvelle, le défenseur central dispose enfin depuis lundi d’une autorisation de travail et est donc qualifié pour jouer en Ligue 2 à la reprise. De son côté, Toulouse sera privé de six joueurs retenus en sélection : Diarra (Mali), Aboukhlal (Maroc), Genreau (Australie), Sylla (Guinée), Dallinga (Espoirs Pays-Bas) et Costa (Cap-Vert).

USAM Nîmes Gard

Le triple sauteur Jean-Marc Pontvianne (Photo Anthony Maurin)

Pontvianne donne le coup d’envoi. Après avoir décroché sa première victoire de la saison en Starligue, samedi dernier sur le terrain de Dunkerque (32-34), l’USAM Nîmes Gard accueille vendredi à 20h au Parnasse les Varois de Saint-Raphaël. Pour cette troisième journée de championnat, c’est le triple sauteur de l’ENA (Entente Nîmes Athlétisme) Jean-Marc Pontvianne, récemment médaillé de bronze cet été aux championnats d’Europe d’athlétisme, qui donnera le coup d’envoi fictif de la rencontre. Autour de cette rencontre, le club a décidé de développer le thème « Fluo » avec au programme un show original de Gym Danse Nîmes, une animation maquillage/photos à l’entrée du hall nord Grand public (les photos seront projetés sur l’écran géant à la mi-temps) ou encore une distribution de bracelets fluo à l’entrée… Pour accéder à la billetterie : cliquez ici.

Aviron

Des jeunes rameurs beaucairois espèrent participer aux JO 2024 à Paris (Photo Aviron Beaucaire)

Beaucaire rame vers les JO. Suite aux excellents résultats obtenus par les rameurs de la catégorie Jeunes, quatre pensionnaires de l’Aviron Beaucaire ont été sélectionnés pour prendre part au projet Row to Olympic (en français : Ramer vers les Jeux) initié par la fédération française d’aviron en collaboration avec la fédération allemande. Les rameurs beaucairois Eva Couston, Romane Antilla, Eliette Coumel et Saad-Wassim Benali ont donc dans un premier temps pris part à un stage tri-national à Mimizan (Landes). Après s’être entraînés une semaine avec leurs homologues européens en équipages de huit, ils ont pris la direction de Vaires-sur-Marne (Seine-et-Marne) afin de se confronter aux rameurs des autres nations ainsi qu’aux Français des autres zones. Une expérience riche pour ces jeunes Gardois revenus de cet événement avec des étoiles pleins les yeux et le rêve olympique en tête. Pour continuer à attirer de nouveaux licenciés, Aviron Beaucaire ouvre ses portes tous les samedis après-midi de septembre jusqu’à mi octobre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité