A la une
Publié il y a 5 ans - Mise à jour le 29.01.2017 - anthony-maurin - 4 min  - vu 196 fois

FAIT DU JOUR Au firmament du handball français, l'USAM supporte les bleus

Actuellement en stage en Tunisie, l'USAM se prépare à la reprise du championnat le 8 février prochain à 20h45 chez l'ogre parisien (Photo USAM).

(Photo USAM).

En vue de la finale du mondial de handball 2017 organisé en France ce dimanche qui opposera l'équipe de France à la Norvège à 17h30, L'USAM évoque le parcours français, l'ambiance dans les stades, ses coups de cœur et pronostique le score final.

L'équipe de handball de Nîmes joue dans l'élite française d'un sport de plus en plus apprécié par les Français. Lors des championnats du monde qui se déroulent actuellement un peu partout à travers le pays, l'USAM vibre au rythme des performances de l'équipe de France. Au côté de David Tebib, Président de l'USAM, Franck Maurice, entraîneur de l'équipe première, Florent Ferrero, capitaine et pivot ainsi que Quentin Dupuy, arrière gauche, nous parlent de ce rendez-vous historique.

Comment qualifiez-vous le parcours de l'équipe de France et l'organisation de ces mondiaux?

David Tebib: Le parcours est juste parfaitement maîtrisé et je pense que l'équipe de France a su tirer les enseignements des Jeux Olympiques en conservant une certaine fraîcheur au sein de l'effectif. C'est la patte du nouveau tandem et c'est visible dans la tactique, les rotations, les projections vers l'avant et l'aspect humain. Ce mondial est un des plus beaux jamais organisés! Les valeurs de notre sport y sont sublimées, c'est unanime, cela fait longtemps que l'on n'avait pas vu le hand sous son plus beau jour. A notre niveau nous essayons de faire pareil à l'USAM, les affluences sont bonnes, les retombée seront visibles et positives. Nous récolterons les fruits de ce travail car les gens prennent vraiment du plaisir et cela dépasse le seul cercle des initiés. La famille du hand s'agrandit et les Français sont derrière leur équipe.

Franck Maurice: Le parcours est exceptionnel et sportivement très convainquant avec une montée en puissance intéressante. On a vu très peu de baisses de régime et les rotations ont été pertinentes avec parfois quelques surprises dans les compositions de départ. Tactiquement, le mondial est très bien géré par l'Equipe de France. Les 2 matchs gagnés à Lille devant 28000 spectateurs supporters sont une aubaine pour le hand français, c'est très positif mais il faut concrétiser tout cela par un titre! Honnêtement, j'avais peur de l'organisation... La cérémonie d'ouverture n'était pas convaincante, je suis allé à Bercy et l'acheminement des spectateurs était limite mais cela n'a pas duré et l'organisation a fait des efforts. Les taux de remplissage étaient atteints avant le 1/2 finales et je crois que l'objectif 2024 avec les Jeux Olympiques est lui aussi atteint.

Florent Ferrero: L'organisation a été parfaite et le parcours des Français est exceptionnel de fraîcheur, on l'espérait mais on a toujours envie de voir le pays hôte remporter le mondial, surtout quand c'est la France! L'équipe a une grosse assise défensive, d'excellents gardiens, des cadres appliqués et des jeunes qui bousculent les habitudes. Le groupe est très homogène.

Quentin Dupuy: L'organisation est au top et c'est une finalité logique de voir l'équipe de France en finale! On sent les joueurs très sereins, forts, ils sont là où on les attend et ont à coeur de montrer que la France est supérieure.

Quels sont vous coups de cœur sportifs et extra-sportifs?

David Tebib: La jeunesse qui réussit le tour de force d'être au cœur du dispositif tactique! Ils sont insolents et respectueux, tout ce qu'on aime. J'aime aussi énormément le statut assumé de Nikola Karabatic. L'ambiance est incroyable avec des matchs records à 28000 supporters!

Franck Maurice: Je suis allé avec mes enfants voir Espagne/Croatie en famille. C'est un super souvenir car mon fils supporte l'Espagne et ma fille la Croatie. Ils se sont mélangés avec les supporters des 2 équipes, c'était un moment personnel très fort! Côté sportif, le demi-centre croate est jeune et sera un joueur à suivre de près. Sinon, c'est l'équipe de France dans sa globalité qui est plaisante à voir! J'ai regardé les réactions des joueurs à la fin du 1/8ème de finale et c'était magique, je pense que c'est à cet instant qu'ils ont compris l'ampleur du phénomène...

Florent Ferrero: Mes coups de cœur sportifs sont sans nul doute Kentin Mahé et Nedim Remili! Ils sont excellents et très convaincants, on sent aussi que l'équipe se porte bien et que l'ambiance doit y être bonne. L'autre satisfaction de ce mondial est l'ambiance en tribunes avec un public qui réagit très bien et qui porte et supporte l'équipe.

Quentin Dupuy: Pour la France, mon coup de coeur est Nedim Remili avec qui j'ai joué. Il a pris une énorme dimension et je crois que tout le monde sera d'accord pour dire qu'il est le meilleur joueur du mondial. Le public est aussi au top. Il y a un réel engouement en France pour le handball car les Français ont compris qu'on gagnait presque tout le temps! On s'est mis dans la peau de l'événement, tout a été bien géré mais attention à la pression e la finale... La Croatie était tombée dans le panneau, il faut que l'équipe de France reste sereine dans le jeu et que le coaching soit bien géré.

(Photo USAM).

Un petit pronostic? Et si les Français l'emportent il va falloir trouver un nouveau surnom... Lequel?

David Tebib: La France doit gagner et va gagner avec 3 buts d'avance! Pour le surnom, je n'arrive pas à choisir entre les "Killers" et les "Redoutables".

Franck Maurice: Je ne fais pas de pronostic mais j'ai envie que la France gagne et que les joueurs terminent en apothéose ce mondial car les audiences tv en "clair" sont exceptionnelles! L'envie est là, nous sommes favoris, nous serons plus frais et porter par le public. Les Norvégiens ont un jour en moins de récupération, ils ont joué des prolongations et s'apprête à jouer leur première finale. Pour le surnom, c'est difficile à trouver, les "Invincibles" irait bien, mais c'est tellement compliqué à trouver...

Florent Ferrero: Je vois bien la France gagner de 4 buts, c'est très bien d'être en finale mais il y aura un gagnant et un perdant... Autant être le gagnant!

Quentin Dupuy: La France va gagner avec une avance de 3 buts! Et comme pour le surnom c'est compliqué, je demande à Thomas Tésorière de m'aider... Allez, on vote pour les "Invincibles!".

Loin de la pluie et de la fraîcheur ambiante, l'USAM prend aussi du plaisir! (Photo USAM).

Anthony Maurin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais