Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 22.01.2022 - yannick-pons - 2 min  - vu 441 fois

FAIT DU SOIR En images : les Nîmois manquent la cible au Parnasse

Iban Bariteaud (Photo Yannick PONS/Objectif Gard) - Yannick Pons

Plus de 750 compétiteurs sont au Parnasse ce week-end. (Photo Yannick PONS/Objectif Gard) • Yannick Pons

Les meilleurs archers du monde se sont retrouvés au Parnasse ce samedi pour la 26e édition du Sud de France – Nimes Archery Tournament 2022, le tournoi international organisé par l'Arc club nîmois. Les locaux Mélanie Gaubil et Iban Bariteaud ont brillé en accrochant les quarts de finale.

Du côté des Nîmois, il fallait suivre Jean-Charles Valladont, 6e mondial, vice-champion olympique à Rio en 2016 et Pierre Plihon, 35e mondial. Mais aussi la nouvelle recrue nîmoise Iban Bariteaud. À 17 ans, le champion du monde cadet était là pour emmagasiner de l’expérience et aller le plus loin possible. Chez les dames, la tête de file nîmoise reste Mélanie Gaubil, 25e mondiale. Mais la nouvelle recrue, Anaëlle Florent, 19 ans, est un grand espoir de la discipline.

Jean-Charles Valladont éliminé au premier tour de la phase finale (Photo Yannick PONS/Objectif Gard) • Yannick Pons

Côté organisation, les règles sanitaires étaient strictes : pass vaccinal obligatoire pour tous et port du masque obligatoire sur l’ensemble des sites du tournoi. Pas de public, seuls les tireurs et leurs accompagnants étaient autorisés à entrer. Les archers pouvaient retirer le masque uniquement sur le pas de tir. Le matin était consacré aux tirs de classement et la fin d'après-midi aux éliminatoires. C'est là que les Nîmois sont tombés.

Hécatombe pour les Nîmois en seizième de finale

Dès le premier tour de la phase finale, c'est l'hécatombe pour les Nîmois avec les éliminations des têtes d'affiche Jean-Charles Valladont et Pierre Plihon. Ça passe en revanche pour Iban Bariteaud, qui bat un autre local, Jocelyn de Grandis, et file en quart de finale. Du côté des dames, Anaëlle Florent et Mélanie Gaubil se qualifient. Manon Royer et Erika Jangnas sont éliminées.

Ménalie Gaubil est tombée en quart de finale (Photo Yannick PONS/Objectif Gard) • Yannick Pons

En huitièmes, Anaëlle Florent s'incline et Mélanie Gaubil rejoint Iban Bariteaud, se qualifiant pour les quarts de finale, en barrage à la dernière flèche. Mais ils n'iront pas plus loin tombant respectivement contre Felix Wieser et Caroline Lopez, tous deux futurs finalistes. "Je suis déçue car j'avais le niveau pour aller jusqu'au bout, estime Mélanie Gaubil. J'avais l'énergie mais le mental n'a pas suivi sur ce quart de finale."

La Nîmoise tentera de faire mieux à Las Vegas en février, pour une nouvelle prestigieuse étape de la Coupe du Monde. D'ici là, une finale 100 % française entre Caroline Lopez et Lisa Barbelin sera à suivre demain en début d'après midi. Dans la foulée, l'Allemand Felix Wieser défiera le Néerlandais Steve Wijler, le tenant du titre.

Yannick Pons

Iban Bariteaud (Photo Yannick PONS/Objectif Gard) • Yannick Pons

Jocelyn de Grandis (Photo Yannick Pons/Objectif Gard) • Yannick Pons

La Nîmoise Erika Jangnas (Photo Yannick Pons/Objectif Gard) • Yannick Pons

Pierre Plihon (Photo Yannick PONS/Objectif Gard) • Yannick Pons

Tirs d'entrainement avant la compétition (Photo Yannick PONS/Objectif Gard) • Yannick Pons

Anaëlle Florent s'incline en huitième de finale (Photo Yannick PONS/Objectif Gard) • Yannick Pons

Yannick Pons

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio