A la une
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 05.10.2022 - anthony-maurin - 3 min  - vu 641 fois

FAIT DU SOIR Recharge rapide, le réseau s'accroît de mois en mois

L'inauguration de la nouvelle borne de recharge à Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Une borne de chargement, un superchargeur situé à la sortie d’autoroute A9 Km Delta à Nîmes, vient d'être inaugurée. Avec elle et les lois à venir, c'est le Gard dans sa totalité qui s'apprête à voir ses véhicules transformés.

Qu'on le veuille ou non, en 2028 notre petit monde va changer. En effet et à compter du 1er juillet 2028, plus aucun véhicule diesel ne sera autorisé à circuler dans la métropole. Alors il faut d'ores et déjà penser à la suite. L'électrique a pris de l'avance et son réseau aussi.

Roland Canayer, président de Territoire d’énergie du Gard (TE-30), a inauguré la borne de chargement "superchargeur" située à la sortie d’autoroute A9 au début de la zone d’activité économique (ZAE) Km Delta, à Nîmes. "Depuis 2016, le TE-30 s'engage dans la mobilité décarbonée avec la mise en place de 170 bornes de recharge. Sur 2022, on recense 1 200 000 kwh distribués sur le réseau Révéo gardois, soit dix fois plus par rapport à l'année de lancement du projet."

L'emplacement de la nouvelle borne (Photo Anthony Maurin).

Et le président de poursuivre : "Dynamique locale et nationale présentes, les élus du syndicat ont décidé d'installer sur 2022, quatre superchargeurs de 150 KVA. En effet, l'usager passera de 20 % à 80 % de la charge en 30 minutes et pourra effectuer près de 300 km. Ils se situent à Aimargues, Remoulins, Vic-le-Fesq, et à Nîmes proche de l'A9."

Une capacité qui monte en puissance

Les syndicats départementaux d'énergies de l'Ariège, de l'Aude, de l'Aveyron, du Gard, de l'Hérault, du Lot, de la Lozère, des Pyrénées-Orientales et du Tarn, associés aux métropoles de Toulouse et de Montpellier, ont souhaité s'unir pour organiser un service commun relatif au déploiement et à l'exploitation d'infrastructures de recharge pour véhicules électriques (IRVE). Depuis le 1er janvier 2018, le syndicat départemental d'énergie des Hautes-Pyrénées a rejoint l'union.

Pour Roland Canayer : "Installés depuis juillet, ces chargeurs ont délivré en deux mois plus de 900 charges pour 23 000 kwh, soit l'équivalent de 400 véhicules entièrement rechargés. Très sollicitée, cette infrastructure apporte un gage de sécurité à l'usager et permet d'apporter une offre diversifiée à la mobilité. D'ici la fin d'année, le schéma directeur privé/public des IRVE aura rendu ses préconisations et permettra de donner les nouvelles orientations stratégiques à venir pour les futurs déploiements."

Ce groupement a donné naissance à RÉVÉO, le réseau public de bornes de recharge pour véhicules électriques et hydrides rechargeables de la région Occitanie. Ce réseau représente plus de 1 000 bornes de recharge réparties dans la région Occitanie, aussi bien en zone urbaine qu'en zone rurale. Il donne la possibilité aux territoires d'avoir un service pour recharger votre véhicule électrique ou hybride rechargeable, s'adressant aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités, mais également aux résidents et aux itinérants (tourisme). Entre 2016-2018 151 bornes de recharge dites 22 kVA et quatre rapides dites Q50 (36 kVA avec batterie de stockage), soit au total 316 points de charge, avaient été mises en place (financées à 50 % par l'Ademe).

Des bornes déjà en nombre et bientôt partout

En 2019, ce sont sept bornes compléments de 22 kVA, soit 14 points de charge qui l'ont été. Enfin, en 2021-2022, 15 bornes supplémentaires dont quatre superchargeurs (150 kVA), soit 33 points de charge ont été installés. En six ans, au gré des lois et règlements, la mobilité décarbonée a pris une place importante dans le paysage Gardois. À travers Révéo, 131 000 kwh en fin 2018 contre 730 000 kwh fin 2021 ont été actés. Les prévisions projetées pour 2022 mènent les estimations à plus d'1,2 million de kwh distribués. Ce constat est également visible pour l'ensemble du groupement Révéo.

(Photo Anthony Maurin).

"Conscients de la hausse de l'énergie, notre syndicat en lien avec les syndicats du groupement Révéo continuera d'œuvrer pour le déploiement d'une mobilité décarbonée, au prix le plus juste avec un service adapté aux besoins des utilisateurs", affirme le président Canayer. Initiative d'ampleur régionale qui permet de proposer aux usagers près de 1 200 bornes, soit 2 000 points de charge sur dix syndicats d'énergie (dont le Gard) et les deux métropoles de Toulouse et Montpellier. Depuis la mise en service des superchargeurs, on recense 670 sessions en 45 jours pour près de 16 000 kwh distribués. Chez nous, ils se trouvent à Nîmes (A9), Remoulins, Aimargues et Vic-le-Fesc. En parallèle, des bornes 7-22 KVA ont été installées ou en cours de raccordement sur Poulx, Garrigues-Sainte-Eulalie, Collias, Nîmes, Orsan, Rochefort-du-Gard, Saint-Géniès-de-Malgoires, Générac, Saint-André de Majencoules, Saint-Victor-la-Coste, Sommières.

Le Smeg, syndicat mixte d'électricité du Gard est à retrouver au 4, rue Bridaient 30 000 Nîmes ou par téléphone au 0466386575 ou par mail à smeg@territoireernergiegard.fr.

Le réseau Révéo

Anthony Maurin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais