A la une
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 04.10.2022 - anthony-maurin - 3 min  - vu 246 fois

GÉNÉRAC Loin des yeux, mais près du coeur

Les enfants du Bénin aidés par les Généracois (Photo Ville de Générac).

La commune de Générac est venue en aide au Bénin (Photo Ville de Générac).

C'est sous cet adage que début 2022, Frédéric Touzellier, maire de Générac, a lancé le projet solidaire "Générac au coeur".

Une nouvelle fois, Générac rayonne. Générac la généreuse, Générac la solidaire, Générac au coeur. "Tout a démarré en juillet 2021, lors de mon retour au Bénin, après deux années passées en France. Sophie Lajois, secrétaire de l'association Bénin solidaire sans frontières (ABSSF) et moi-même nous sommes rendus au village de Oubérou, accompagnés de nos deux coordinateurs béninois. Lors de la rencontre avec la population et les autorités locales et de nos échanges, nous avons pu retenir que de nombreuses familles avaient des difficultés à maintenir leurs enfants scolarisés du fait du manque de moyens", affirme Adam Idrissou, président de l'ABSSF.

En effet, dès l'école primaire, l'enfant en âge de travailler est envoyé aux champs pour aider sa famille et abandonne ses études. "D'autre part, comme dans de nombreux villages au Bénin, aucun système de tri des déchets n'est mis en place et des tas d'immondices jonchent le sol dans tout le village. Ainsi, nous est venue l'idée de mettre en place notre projet de gestion des déchets et don de kits scolaires à Oubérou. À notre retour en France, nous avons soumis l'idée aux membres du bureau et à Séverine Toulouse, élue à la mairie de Générac, afin d'impliquer la commune dans ce beau projet de solidarité France/Bénin", ajoute le président Idrissou.

Générac, son conseil municipal et sa population ont démontré à maintes reprises leur esprit de solidarité. Avec ce projet, l'objectif est d'ouvrir Générac sur le monde, en soutenant des projets de solidarité. Pour sa première mission "Générac au coeur", la mairie de Générac et l'ABSSF ont conjointement organisé la journée AFRIC'A Générac qui s'est tenue le 22 mai dernier au château de Générac dans l’objectif de sensibiliser les visiteurs à la culture africaine et récolter des fonds afin de financer plusieurs projets au Bénin. Les Généracois ont répondu présent et ont été enthousiasmés par cette première journée de solidarité internationale organisée sur la commune.

"Lors des travaux préparatoires, j'ai eu l'occasion de discuter avec l'ensemble des bénévoles, le projet était solide et j'ai pu apprécier son importance pour les habitants de la commune d'Oubérou", affirme quant à elle Séverine Toulouse, conseillère municipale à Générac. Grâce à la solidarité conjointe de la mairie de Générac, de la journée de solidarité AFRIC'A Générac et de l'ABSSF, 140 élèves d'Oubérou au Bénin ont pu recevoir un kit scolaire complet avec entre autres, une boîte de couture, un kit mathématique, des cahiers d'activités, un sac à dos et tout ce dont ils auront besoin pour travailler pendant l'année scolaire.

(Photo Ville de Générac).

"On pouvait lire dans les yeux des enfants une certaine impatience et une joie immense", raconte Noëlie, bénévole de l'ABSSF. Nul doute que les élèves d'Ouberou étaient heureux de reprendre le chemin de l'école, pour certains, ce don leur permettra de poursuivre leurs études.

Pendant que les enfants découvraient leurs kits, les coordinateurs et bénévoles locaux de l'ABSSF ont réalisé une intervention pédagogique auprès des parents. En effet, à Oubérou, la population pratique une mauvaise gestion des déchets plastiques, favorisant la multiplication des bactéries et des moustiques mettant en danger les habitants qui contractent diverses maladies par leurs contacts quotidiens avec ces déchets. À ce titre, des tonneaux ont été recyclés, soudés, et peints aux couleurs de Générac et de l’ABSSF. Ces tonneaux ont été déposés à Oubérou dans trois endroits stratégiques (pour commencer) comme l'école, le marché, et le dispensaire du village. L'objectif étant "zéro déchet en décharge à Oubérou".

(Photo Ville de Générac).

Et Adam Idrissou, président de l'ABSSF, de poursuivre : "Aujourd’hui, l’occasion est venue pour moi d'exprimer ma gratitude à Frédéric Touzellier, maire de Générac, qui a cru en moi dès notre première rencontre à la matinée d'accueil des nouveaux Généracois en 2019. Je remercie également Séverine Toulouse et son équipe de Générac au coeur, Pierre Rodrigo, grand acteur engagé dans la vie associative de la commune ainsi que tous les membres et bénévoles A.B.S.S.F. France et Bénin à qui notre association doit sa reconnaissance actuelle." L'association ayant obtenu sa reconnaissance d'intérêt général, vos cotisations et dons ouvrent droit à une réduction d'impôt de 66 %. Tout le monde sera gagnant si vous donnez !

(Photo ville de Générac).

Anthony Maurin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais