A la une
Publié il y a 6 mois - Mise à jour le 05.05.2022 - corentin-corger - 3 min  - vu 2520 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce jeudi 5 mai

Reda Hammache, "une erreur de casting" pour Rani Assaf (Photo - Anthony MAURIN

Anthony Briançon est en fin de contrat (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

Angers pas intéressé. Avec Bratveit, Martinez, Paquiez et Mbow, Anthony Briançon fait partie de ses joueurs en fin de contrat le 30 juin prochain qui pourraient prolonger leur contrat à Nîmes. Lundi, Rani Assaf, président du Nîmes Olympique, a confié qu'il souhaitait plutôt conserver le joueur : "J’attends la fin de la saison pour entamer des discussions. On a besoin de joueurs cadres. Anthony nous a énormément manqués cette saison. On voit que son retour a un impact direct sur la vie du vestiaire." Une baisse de salaire devrait faire partie des conditions pour voir le défenseur poursuivre l'aventure dans le Gard. Ces dernières semaines, plusieurs rumeurs faisaient écho d'un intérêt de la part du SCO Angers pour le capitaine nîmois. Un club de Ligue 1 dont le coordinateur sportif n'est autre que Laurent Boissier, ancien directeur sportif des Crocos. "Ce n'est pas un profil qui nous intéresse, nous avons déjà du monde à ce poste", confie de manière catégorique celui qui a également occupé le poste d'adjoint aux Sports à la ville de Nîmes durant quelques mois.

Le nouveau quartier sera présenté aux entreprises (Capture d'écran YouTube)

Le nouveau stade présenté. Dans sa volonté de communiquer davantage, Rani Assaf vise notamment à mettre en avant le projet du nouveau stade et de nouveau quartier. Après la grande concertation publique qui a réuni peu de monde, le principal actionnaire du NO veut présenter ce projet aux entreprises locales. En lien avec la CCI du Gard (Chambre de commerce et d'industrie) et Nîmes métropole, un rendez-vous aura lieu le 23 juin au sein du restaurant de Jérôme Nutile avec différents chef d'entreprises. "On veut parler de ce que l'on fait pour les entreprises en termes de bureaux", a évoqué lundi Rani Assaf. Pour rappel, le groupe Bastide Médical est intéressé pour déménager son siège dans les futurs locaux construits par la SAS Nemau.

Rani Assaf n'était pas totalement favorable à la nomination de Jérôme Arpinon en tant que numéro un (Photo Corentin Corger) • Anthony MAURIN

"J'avais émis des doutes". Depuis lundi, nous revenons chaque jour sur les déclarations les plus intéressantes du président Rani Assaf. Il faut dire qu'en 50 minutes d'intervention, il a eu le temps d'aborder de nombreux sujets. Notamment de revenir sur le passage de Reda Hammache, le directeur sportif resté deux ans au club de décembre 2019 à décembre 2021. "C'est une erreur de casting comme ça arrive souvent. Ce n’est clairement pas la personne pour un club en Ligue 2", assume Rani Assaf qui a également répondu à la question : qu'est-ce qu'il lui manquait ? "Une vraie vision de l’équipe." Dans cet échange avec la presse, le président a avoué, "c'est la première fois que je choisis mon coach", en évoquant l'arrivée de Nicolas Usaï qu'il "adore". "Les précédents ce n'est pas moi, raison pour laquelle il n'y aura plus de directeur sportif", a-t-il renchéri. Si Pascal Plancque était un proche de Reda Hammache, Rani Assaf semblait plutôt acquiescer la nomination de Jérôme Arpinon au poste de numéro un en juin 2020 : "C'est la continuité, c'était programmé. On a poussé Jérôme pour qu'il passe ses diplômes", disait-il à ce moment-là. Cette semaine, l'ancien directeur technique de chez Free a confié qu'il n'était pas totalement d'accord avec ce choix : "Ce n’est pas moi qui l'ai choisi, c’est le directeur sportif. J’avais même émis des doutes à l’époque en disant : êtes-vous sûr que c’est bon ? Est-ce que ce n’est pas le moment de changer ? Maintenant, je n’écoute que mon instinct." Enfin pêle-mêle, Rani Assaf espère avoir le permis de construire du nouveau stade d'ici un an avec une construction qui ne devrait pas débuter avant 2024 et une inauguration pas avant 2026. Concernant le centre d'entraînement : "Je cherche désespérément des terrains pour déménager." Enfin, Puma ne sera plus l'équipementier du club la saison prochaine. Kipsta semble tenir la corde pour prendre la relève mais rien n'est encore officiel.

Corentin Corger

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais